1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le scandale des œufs contaminés au fipronil continue

Le scandale des œufs contaminés au fipronil dépasse désormais les frontières de l'Union européenne, selon la Commission européenne, des produits contaminés ont été identifiés à Hong Kong.

 Le commissaire européen à la Santé a convoqué une réunion des ministres et des représentants des agences de sécurité alimentaires des pays européens concernés. Mais cette rencontre ne devrait pas avoir lieu avant le 26 septembre et cette nouvelle crise alimentaire illustre encore l'insuffisance des contrôles sanitaires en Europe.

L'Allemagne et la France pointent du doigt la Belgique et les Pays-Bas où plus de 200 élevages de poules pondeuses ont été contaminés après une désinfection avec des produits contenant du fipronil, un biocide autorisé sur les animaux de compagnie. 

Mais à son tour, la Belgique accuse les Pays-Bas d'avoir traité avec légèreté une information anonyme reçue en novembre 2016 sur l'utilisation de fipronil dans les élevages néerlandais. 

Dans le scandale des œufs contaminés, personne ne souhaite porter le chapeau. Mais surtout, ce nouveau scandale sanitaire fait suite à une série d'autre dans l'industrie agroalimentaire. Depuis 1996 et le scandale de la vache folle, c'est la septième crise en Europe. 

Une illustration de l'impuissance des pouvoirs publics à contrôler un secteur mondialisé où la lutte des prix se fait au détriment de la santé des consommateurs.

Face à cela, la Commission européenne, réveillée en pleine pause estivale, a décidé de convoquer une réunion d'urgence... dans sept semaines. Selon Mina Andreeva, porte-parole de la Commission européenne:

" L'objectif est de tirer les enseignements pertinents et de discuter des moyens d'améliorer continuellement l'efficacité du système électronique pour faire face aux problèmes de fraude alimentaire et de sécurité alimentaire."

La crise des œufs contaminés, une crise agroalimentaire de plus. En 2013, les services sanitaires britanniques et français ont en effet découvert que des steaks hachés et des lasagnes certifiés "pur bœuf" contenaient en fait de la viande de cheval. 

Eier-Vernichtung in den Niederlanden (picture-alliance/dpa/Huisman Media)

Plusieurs lots d'oeufs contaminés ont déjà été détruits

"Le fipronil dangereux pour l'homme seulement à forte dose"

Dans l'affaire actuelle, la question principale est de savoir à quel point le fipronil est dangereux pour l'homme. Selon  toxicologue Alfred Bernard. 

" C'est un neurotoxique très puissant contre les insectes et il est également nocif pour l'homme. Il peut provoquer des vertiges, des nausées, des vomissements. Les effets neurotoxiques sont transitoires et les cas mortels sont très rares. Il faudrait vraiment en consommer à grande dose. Ce qui se passe, c'est l'application du principe de précaution car nous ne pouvons pas vérifier une contamination répandue en Europe. Et nous ne pouvons évidemment pas mesurer le fipronil dans tous les œufs et dans tous les élevages. "


Le fipronil, considéré par l'Organisation mondiale de la santé comme "modérément toxique" pour l'homme, est toutefois dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde s'il est absorbé en grande quantité. 

Son utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne mais reste courante dans de nombreux produits antiparasitaires pour animaux de compagnie et dans des produits à usage domestique. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !