1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

Le saka-saka, plat vedette du Congo-Brazza

Partons à la découverte du saka-saka, sans doute le plat le plus consommé au Congo-Brazzaville. Il est préparé à base de feuilles de manioc, l’aliment de base des habitants de toutes les régions du pays.

Le secret de la préparation du saka-saka est transmise de génération en génération. A tel point que les filles en âge de se marier sont testées sur leur capacité à préparer ce plat. Le saka-saka demeure aussi un incontournable lors de retrouvailles festives. C’est ce que nous allons découvrir dans ce reportage signé, depuis Brazzaville, par notre correspondant Olivier Otou. Ecoutez-le ci-dessous:

Écouter l'audio 02:25

Le saka-saka est le plat le plus prisé du restaurant d'Elise












La recette d'Elise Akala:

Le feuilles de manioc, on les pile, on les fait bouillir. On commence par mettre un peu d’eau juste pour qu’il sorte un peu cette odeur du cru, sans couvercle les cinq ou dix premières minutes, histoire de garder un peu sa verdure. Au-delà de dix minutes on peut ajouter la quantité d’eau qu’on voudra. Tout dépendra aussi de la quantité du saka-saka. Normalement la marmite du saka-saka reste environ deux heures au feu.

Hormis les feuilles de manioc on peut mettre du chou-fleur, des aubergines violettes, des carottes, du poisson frais, dupoisson de mer. On peut avoir du poisson frit à côté, ou du poisson à la braise, ou, en viande, du poulet grillé.

Audios et vidéos sur le sujet