1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le retrait de Moscou de la Syrie, un retrait stratégique?

Jeudi au Kremlin, le président Vladimir Poutine remettra des décorations à plus de 700 soldats et officiers russes ayant participé aux opérations en Syrie de retour dans leur patrie.

Syrien russische Kampfjets

Avions de combat russes sur la base aérienne de Hmeymim près de Latakia, Syrie

Selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la FAZ, "Les raisons qui ont poussé le président russe à réduire son excursion militaire en Syrie se résument en une phrase : Vladimir Poutine a obtenu ce qu'il voulait– et c'était bien moins que ce que l'on pensait en Occident. Pour lui, il s'agissait de mettre un pied dans la porte de la Syrie. Il ne voulait pas vraiment en franchir le seuil, car de l'autre côté s'étend un grand champ de bataille sanglant dans lequel d'autres puissances étrangères sont empêtrées.

Russische Soldaten Syrien Munition Truppenabzug

Conformément à l'annonce de Vladimir Poutine, les premiers bombardiers et avions de transport russes ont quitté la Syrie

En Syrie, Vladimir Poutine a mené une politique sans grande dépense d'énergie et par laquelle, -il faut le reconnaître-, il a obtenu des résultats positifs pour lui: d'abord il a voix au chapitre lors des négociations de paix pour la Syrie, puis dispose maintenant d'une seconde base militaire dans la région et enfin, de belles photos pour sa propagande dans son pays", conclut la FAZ...

Russland Truppenabzug Syrien Putin

Le président Vladimir Poutine (à g.) et son ministre de la Défense Sergei Shoigu le 14 mars au Kremlin

L‘autre grand quotidien de Francfort, la Frankfurter Rundschau relève: "Le retrait russe est une bonne nouvelle pour tous ceux qui espèrent une issue pacifique au conflit syrien. Grâce aux bombes de Poutine, le dictateur Bachar al Assad a accès à la table des négociations. La nouvelle du retrait des forces russes le rendra plus disposé au compromis, espère l'éditorialiste qui conclut : Moscou signale ainsi à Assad: Nous t'avons sauvé, mais ne crois pas que nous le ferons toujours! " conclut le journal…

Syrien Bashar al-Assad

Le président syrien Bachar al Assad de retour à la table des négociations grâce à l'intervention russe?

"Poutine prétend que les objectifs stratégiques de son intervention ont été pour la plupart atteints. Mais cela fait partie de ses manigances politiques, estime pour sa part le Tagesspiegel. Officiellement, l'intervention russe avait pour objectif de lutter contre l'organisation "Etat Islamique", un objectif soit disant commun avec l'Occident. Mais on ne pas dire que l'Etat Islamique soit vaincu. Il contrôle toujours de grandes zones en Syrie. Non, conclut le journal de Berlin, le vrai motif de Poutine était d'empêcher que la Russie perde ses bases stratégiques en Syrie et par là, sa présence en Méditerranée"...

Autre thème : la crise migratoire…

La Macédoine a renvoyé vers la Grèce 1.500 migrants qui avaient franchi clandestinement la frontière cette semaine après avoir reçu des tracts leur indiquant le chemin à suivre pour poursuivre leur migration vers l'Europe de l'ouest et du nord.

Griechenland Flüchtlinge durchqueren Grenzfluss nach Mazedonien

Des migrants tentent de traverser une rivière à la frontière entre la Grèce et la Macédoine non loin du village d'Idomeni

La Süddeutsche Zeitung revient sur les soupçons des autorités macédoniennes. Selon ces dernières, des passeurs bénévoles auraient donné l'idée aux migrants bloqués à Idomeni, en Grèce, de passer en Macédoine en traversant une rivière dans laquelle trois migrants étaient déjà morts noyés. Quiconque a propagé cette idée a agi de manière négligente, admet le quotidien de Munich, mais conclut-il: "abandonner à eux-mêmes 15.000 réfugiés démunis dans la nature, c'est aussi une négligence ! "

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !