1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Le renforcement de l'Union européenne à petits pas

Au dernier sommet européen de l'année, les Européens ont enfin envoyé un signal positif, avec l'accord sur la supervision bancaire. L'UE aura d'autres compromis difficiles à faire estime le politologue Thomas Klau.

Avant le sommet, les deux chefs d'État français et allemand se rencontrent pour clarifier leur position

Avant le sommet, les deux chefs d'État français et allemand se rencontrent pour clarifier leur position

La photo de famille des 27 qui ont lancé un signal positif aux marchés. Mais les problèmes ne sont pas réglés

La photo de famille des 27 qui ont lancé un signal positif aux marchés. Mais les problèmes ne sont pas réglés

Quelle année...! On s'en souviendra. L'Europe en crise, les sommets de la dernière chance à répétition et la Grèce au bord du gouffre. Et finalement le duo "Merkozy" balayé par l'élection française qui met au pouvoir un nouveau président , François Hollande.... Alors avant de clore cette année 2012, prenons le temps de faire un bref bilan.

Les Européens ont mis en place lors du dernier sommet de la mi-décembre le contrôle bancaire au niveau européen. Histoire d'éviter qu'à l'avenir la faillite ou la menace de faillite de banques ne plongent les États - comme cela a été le cas pour l'Irlande ou l'Espagne - dans des dettes qui les écrase.

Alors cette décision est-elle un pas significatif vers une union renforcée ? « Sans doute, estime Thomas Klau, politologue chef du bureau de Paris du Conseil européen pour les relations étrangères, mais il faudra d'autres compromis, plus importants et les deux visions de l'Union européenne sont très différentes à Paris et Berlin. »

Le président Barroso et le président van Rompuy doivent remettre l'ouvrage sur le métier d'ici juin 2013

Le président Barroso et le président van Rompuy doivent remettre l'ouvrage sur le métier d'ici juin 2013

Revoir la copie sur l'Union

Les 27 ont demandé au président du Conseil européen Herman van Rompuy et au président de la Commission européenne José Manuel Barroso de proposer une feuille de route concrète d'ici juin 2013 pour une meilleure coordination de la politique économique.

Mais l'Allemagne démarre sa campagne électorale pour les législatives de septembre 2013 et d'ici là on peut raisonnablement penser que peu de progrès seront faits...

Écouter l'audio 04:28

"Des mesures qui signalent la volonté de tout faire pour sauver la zone de la désintégration..."

Audios et vidéos sur le sujet