1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le quotidien des Centrafricains reste difficile

Depuis la prise de Bangui le 24 mars et la fuite de François Bozizé, la coalition Séléka peine à établir l'ordre dans la capitale centrafricaine. La situation humanitaire reste préoccupante.

Membres de la coalition Séléka

Membres de la coalition Séléka

Le nouveau pouvoir en place en Centrafrique pourrait faire appel au Tchad pour ramener l’ordre dans le pays, notamment à Bangui. Michel Djotodia, désormais aux commandes, a évoqué mardi 16 avril cette possibilité.

Il a par ailleurs annoncé un certain nombre de mesures pour lutter contre l'insécurité créée par des groupes armés, notamment des éléments incontrôlés de l'ex-rébellion de la Séléka. Mais en attendant qu’une solution soit trouvée, la situation humanitaire est toujours préoccupante.

Écoutez ci-dessous les explications de Carole Assignon.

Écouter l'audio 02:05

« L’accès aux services de base reste problématique »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !