1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le procès de Hama Amadou reprend à Niamey

Le procès de l'affaire présumée de trafic international de bébés dans laquelle est impliqué le principal opposant nigérien Hama Amadou doit reprendre ce lundi 13 mars. Une vingtaine de personnes sont impliquées.

Écouter l'audio 01:47

"Si la justice est indépendante, mon client sera lavé de tout soupçon" (Me Boubacar Mossi)

C'est lundi 13 mars que doit reprendre le procès de Hama Amadou. L'ancien président de l'Assemblée nationale nigérienne, également ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle de 2016, est soupçonné d'avoir trempé dans un trafic de bébés, avec son épouse. Leur avocat, Me Boubacar Mossi, dénonce quant à lui un procès politique, au micro de Lina Hoffmann. Écoutez-le en cliquant sur le lien ou l'image.

En tout, une vingtaine de personnes sont impliquées, dont des banquiers, des hommes d'affaires, un officier de l'armée, ainsi que leurs épouses. Toutes sont notamment poursuivies pour "supposition d'enfants", un délit consistant à attribuer la maternité d'un enfant à une femme qui ne l'a pas mis au monde. Elles sont soupçonnées d'avoir participé à un trafic de bébés qui auraient été conçus au Nigeria puis amenés au Niger via le Bénin. 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !