Le prix à payer | Vu d′Allemagne | DW | 08.12.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le prix à payer

A la Une des quotidiens allemands aujourd'hui: l'indemnisation par l'Allemagne des victimes du bombardement de Kunduz, l'élection présidentielle en Roumanie et les manifestations, à Téhéran, de l'opposition iranienne.

default

Le ministère allemand de la Défense a annoncé qu'il allait contacter, Karim Popal, avocat qui affirme représenter 78 familles de victimes

La plupart des quotidiens saluent la décision de Berlin d'indemniser les victimes du bombardement de l'Otan en Afghanistan. Bombardement qui aurait fait jusqu'à 142 morts, selon l'Alliance atlantique et qui a été ordonné par un colonel allemand. Die Welt souligne cependant qu'avec cette démarche, le gouvernement se doit d'éclaircir d'autant plus rapidement cette attaque. On ne sait toujours pas pourquoi Karl-Theodor zu Guttenberg, le ministre de la Défense, a finalement qualifié la frappe du 4 septembre d'inappropriée. Un tel revirement donne l'impression que Berlin n'y voit tout simplement pas clair. Et pourtant, le ministère des Affaires étrangères, le Bundestag et les partis ne semblent pas être pressés de connaître les détails du bombardement, remarque le quotidien.

Flash-Galerie Wochenrückblick KW 49

Le ministre allemand de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg

La Ostsee Zeitung s'interroge elle aussi sur cet empressement étrange à dédommager les victimes alors que chaque jour pratiquement, de nouvelles informations viennent alimenter l'affaire de Kunduz.

Rumänien Wahlen Präsident Traian Basescu

Le président sortant Traian Basescu a été réélu dimanche

La Roumanie intéresse également les journaux aujourd'hui alors que le candidat social-démocrate Mircea Geoana a annoncé qu'il allait contester devant la Cour constitutionnelle le résultat de l'élection présidentielle remportée, contre toute attente, par le président sortant de centre-droit Traian Basescu. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, en portant Basescu de nouveau au pouvoir, les Roumains doivent se préparer à cinq nouvelles années de querelles entre le président et une classe politique dévorée par la corruption. Pour changer leur système, ils ont choisi de payer le prix fort.

Pour la Süddeutsche Zeitung, Basescu a certes quelques succès à son actif, mais il n'a pas la carrure d'un chef d'Etat. Au lieu de réconcilier, il divise. La question de la validité du scrutin risque fort d'empoisonner son nouveau mandat alors que le pays se trouve dans une situation économique désastreuse. C'est de calme et de confiance dont a besoin la Roumanie pour le moment.

Iran Demonstration in Teheran gegen Achmadinidschad

Selon des témoins, les manifestants criaient "mort au dictateur" ou "Ya Hossein, Mir Hossein"

"Les jours d'Ahmadinejad sont comptés" titre pour sa part Die Tageszeitung. Les manifestations d'hier ont montré une nouvelle fois que l'opposition ne se laissera pas intimider. Dans le camp des conservateurs aussi, on commence à se distancer du gouvernement. Face à une situation économique et diplomatique difficile, le pouvoir central ne semble avoir trouvé que la violence pour s'en sortir. Mais, conclut le quotidien, un régime qui est arrivé au pouvoir grâce au peuple et qui s'appuie sur la croyance de ce dernier ne peut pas non plus survivre sans sa loyauté. Ses jours sont donc comptés.

  • Date 08.12.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Kwgo
  • Date 08.12.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Kwgo
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !