1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le président aux deux visages

Le président vénézuélien Hugo Chávez était à la fois adulé par la population pour ses actions en faveur des pauvres et vivement critiqué pour son style autoritaire. Quel avenir pour le pays après sa disparition ?

Hugo Chávez

Hugo Chávez

Die Tageszeitung parle d’un dirigeant « très particulier », dont le style et la politique étaient parfois extraordinaire, parfois complètement extravagant. La nationalisation des revenus pétroliers et leur utilisation pour des programmes sociaux ? Super. La mise au pas des médias de l’opposition ? Suspect. Les relations économiques sud-sud solidaires ? Formidable. La sortie du Venezuela du système interaméricain des droits de l’Homme ? Aie aie aie…

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad se rendra aux funérailles de Hugo Chávez vendredi

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad se rendra aux funérailles de Hugo Chávez vendredi

Chávez avait un double visage, estime aussi die Welt, celui de père de la patrie bienveillant, et celui d’homme de pouvoir sans scrupules, qui a rapproché son pays du régime iranien des mullahs. Jusqu’où doit donc aller l’antiaméricanisme pour justifier une telle alliance ? Chávez savait manier à la perfection les ressentiments et les préjugés du Tiers-Monde contre « l’occident ». Mais quand on voit les possibilités qu’il avait, il y a de quoi se mettre en colère : jamais un président vénézuélien n’avait disposé d’autant d’argent, et jamais aucun n’avait autant jeté cet argent par les fenêtres.

Chavez était l'idole des antimondialistes à travers le monde, écrit la Süddeutsche Zeitung, et chez lui, il était acclamé par les masses populaires. L’héritage de Chàvez, c’est d’avoir redonné confiance aux pauvres et aux sans-voix. Auparavant régnait dans le pays une élite postcoloniale corrompue dont les marionnettes se succédaient au pouvoir. Personne au Venezuela ne veut revenir à cette situation, pas même l’opposition. Mais dans le cadre du système social de Chávez basé sur l’argent du pétrole, la justice et l’équité progressaient moins que le clientélisme. Et sur le plan économique, le Venezuela a encore beaucoup à faire pour devenir une société moderne et productive.

Le Venezuela dispose des plus importantes réserves de pétrole au monde

Le Venezuela dispose des plus importantes réserves de pétrole au monde

Une période difficile attend le pays, analyse la Frankfurter Rundschau. Le successeur de Chávez doit être élu dans 30 jours au plus tard et les chavistes n’ont pas de candidat aussi charismatique que le président décédé. Même si ses partisans remportent l’élection, la grogne va augmenter dans leur propre camp. Car les problèmes économiques du pays ne vont pas se régler rapidement et risquent même de s’aggraver.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !