1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le Portugal sur le toit de l'Europe!

En finale de l'Euro 2016, le Portugal a battu la France 1-0 en prolongations et s'adjuge le premier trophée de son histoire. Une joie toute particulière pour Cristiano Ronaldo, sorti blessé durant la rencontre.

Les Bleus ont très vite pris le contrôle du match, obligeant les Portugais à reculer. Et puis à la 8ème minute, coup dur pour la Selecçao: Cristiano Ronaldo prend un coup au genou de la part de Dimitri Payet. La superstar tentera bien de revenir, mais impossible: il sera remplacé à la 25ème minute, en larmes, et sortira sous l'ovation des 80 000 spectateurs du Stade de France.

Le manque de réalisme français, la solidarité portugaise

Une blessure qui intervient tôt dans le match, mais qui sera par la suite un mal pour un bien: elle a eu pour effet de renforcer la solidarité de l'équipe portugaise, désormais décidée à tenir jusqu'au bout et à gagner pour son capitaine, le coéquipier-modèle. Le meilleur exemple est probablement le gardien Rui Patricio, qui sauvera son équipe avec de nombreuses parades. Acculés, les Portugais procèdent en contre, et ne sont pas loin de trouver la faille à dix minutes de la fin du temps réglementaire, mais Hugo Lloris sauve son camp sur un centre-tir de Nani. A quelques secondes du coup de sifflet final, André-Pierre Gignac a la balle de match au bout du crampon, mais sa frappe ne trouve que le poteau. 0-0, direction les prolongations.

Eder le joker

C'est alors que la Selecçao décide de se réveiller: profitant de la fatigue des Bleus, les Portugais prennent le match à leur compte. Raphael Guerreiro trouve la barre de Lloris sur coup franc. Une transversale synonyme d'avertissement, puisqu'une minute plus tard, à la 109ème, Eder s'engouffre dans la défense française et trompe Lloris d'une superbe frappe croisée. 1-0 pour le Portugal. La France pousse, mais sans succès: soutenue par Cristiano Ronaldo, qui harangue ses troupes depuis le banc, le Portugal tient bon et finit par s'imposer. 1-0 score final, la Selecçao remporte le premier trophée majeure de son histoire. "C'est un trophée pour tous les Portugais", déclarera Cristiano Ronaldo après la rencontre. "Un trophée pour tous les immigrés, pour tous les gens qui ont cru en nous". Le Portugal et Ronaldo, qui ont longtemps eu une relation d'amour-haine, se sont définitivement réconciliés.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !