1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Le port allemand en eau profonde n'a pas conquis les armateurs

Il devait concurrencer Rotterdam et les autres grands ports d'Europe : le "JadeWeserPort", inauguré en septembre 2012, n'a vu passer que quelques dizaines de navires. Les armateurs lui préfèrent Hambourg ou Bremerhaven.

Le porte-conteneurs Maersk Laguna lors d'une escale au JadeWeserPort, le 21 septembre 2012

Le porte-conteneurs Maersk Laguna lors d'une escale au JadeWeserPort, le 21 septembre 2012

Un coût de près d'un milliard d’euros, 130 hectares de surface disponible pour entreposer les conteneurs, 170 hectares supplémentaires pour les entreprises de logistique, un échangeur d’autoroute construit spécialement pour le site, un élargissement à deux voies de la ligne de train préexistante… Tout cela devait permettre à Wilhelmshaven de concurrencer les grands ports européens. Mais pour le moment, l’activité ne décolle pas, comme a pu le constater Godehard Weyerer.

L'invité de l'interview de la semaine est Alfredo Calcagno, directeur du département "mondialisation et stratégies de développement" à la Cnuced, la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement. Il évoque le risque que prennent certains pays en misant trop sur les matières premières, sans chercher à diversifier leur économie.

Écouter l'audio 12:29

Le port allemand en eau profonde n'a pas conquis les armateurs

Archives

Audios et vidéos sur le sujet