1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le PNUD soutient la relance en Côte d'Ivoire

Helen Clark, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le Développement, a effectué un voyage du 12 au 15 Septembre. Celle-ci s'est rendue également dans l'ouest, la région qui a connu les pires atrocités.

ADVANCE FOR USE SUNDAY, JULY 24, 2011 AND THEREAFTER - In this May 26, 2011 photo, the wheelchair of Amelie Vlonhou, whose body lies nearby, sits beside a burned hut at the Dedjan campsite, near the banks of the Cavally River in western Ivory Coast. Survivors describe a May 22 massacre in Dedjan and the surrounding area, in which as many as 47 people including Vlonhou were killed by Republican Forces allied with President Alassane Ouattara. Despite the end of Ivory Coast's post-election conflict, human rights groups say Outtara's forces have continued to kill, accounting for the murder of at least 500 people. And Ouattara seems powerless to stop them, or even acknowledge what they are doing. (Foto:Rebecca Blackwell/AP/dapd)

Bürgekrieg in Elfenbeinküste in 2011

La visite de Mme Clark vise à réaffirmer le soutien du PNUD aux efforts du gouvernement et des acteurs nationaux dans la reconstruction et la relance économique post conflit. C'est le message que l'administrateur général du Programme des Nations Unies pour le Développement a livré aux populations de l'ouest ivoirien qu'elle a visité le week-end dernier.

Mr. Koenders, Représentant Spécial du Secrétaire des Nations Unies en Côte D'Ivoire a pour sa part rappelé les priorités de son institution en faveur des populations de l'ouest du pays. Tandis qu'à l'escale de Taï, localité qui a été récemment le théâtre de violents combats, le sous préfet Ouattara Mory a tenu à rassurer ses hôtes du jour.

Le PNUD est présent en Côte d'Ivoire pour assurer la relance économique du pays

Le PNUD est présent en Côte d'Ivoire pour assurer la relance économique du pays

Vivre dans les églises

Si toutes les villes de l'ouest visitées par Madame Helen Clark et sa délégation ont en commun la reprise des activités, chaque localité en revanche a sa réalité sur la question sécuritaire, à en croire les personnes interrogées.

A Duékoué, après l'incendie du camp de Méably suivie de sa fermeture définitive, certaines personnes déplacées peinent toujours à se reloger et sont obligées de retourner vivre dans les églises comme aux premières heures de la crise postélectorale.

Que ce soit à Guiglo, Bloléquin, Toulepleu, Taï, Zouan Houien ou à Duékoué, le PNUD a réhabilité des bâtiments publics dont des préfectures, sous-préfectures et des brigades de gendarmeries. Mais pour la rentrée scolaire qui démarre, les populations de cette région manquent cruellement d'argent pour scolariser leurs enfants.

Écouter l'audio 02:11

Le reportage de notre correspondant, Julien Adayé

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !