Le PDS espère qu′Abdoulaye Wade pourra atterrir à Dakar | Afrique | DW | 10.07.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le PDS espère qu'Abdoulaye Wade pourra atterrir à Dakar

Abdoulaye Wade est attendu cet après-midi à Dakar, pour lancer la campagne de son parti, le PDS. En théorie, car son jet n'a pas obtenu l'autorisation de se poser.

Écouter l'audio 00:38
Now live
00:38 min

'Nous sommes prêts à riposter' (Omar Sarr, PDS)

En théorie du moins : l'aviation civile sénégalaise n'a pas encore accordé l'autorisation d'atterrissage à son jet privé. Pour les partisans de l'ancien président, c'est une tentative de sabotage. Ils menacent de manifester devant le Palais présidentiel. Écoutez Omar Sarr, coordonnateur du PDS (Parti démocratique sénégalais), au micro de notre correspondant Mamadou Lamine Ba en cliquant sur l'image ci-dessus:

"La demande a été déposée le samedi à 06:h8, le matin. Aujourd’hui encore, nous avons fait un rappel. Jusqu’à cette heure-ci, nous n’avons pas encore de réponse. Généralement, après une heure, les demandes sont traitées. Jusqu’à cette heure-ci, nous n’avons pas compris pourquoi il y a autant de retard sur une demande de ce type-là. 
Mais nous espérons que le Président Abdoulaye Wade va quand même pouvoir atterrir dans les conditions normales à l’aéroport de Dakar. Dans le cas contraire, nous allons bien sûr manifester. S’il le faut nous manifesterons devant le Palais présidentiel. Parce que quand même trop c’est trop. Nous pensons quand même qu’ils ne vont pas aller jusque-là. 
Donc si le Président Macky Sall donne l’ordre à l’Anacim de ne pas autoriser l’atterrissage de l’avion du président Abdoulaye Wade, à ce moment ce sera une nouvelle situation. Nous allons riposter autrement. Parce que trop c’est trop."

Audios et vidéos sur le sujet