1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Le parti d'Hosni Moubarak perd son bureau exécutif

Le bureau exécutif du Parti national démocrate a démissionné samedi. Un nouveau secrétaire général a été désigné. Le mouvement de contestation commencé le 25 janvier ne faiblit pas.

default

Hosni Moubarak espère pouvoir compter sur la fidélité de l'armée

Coup de théâtre samedi : les dirigeants du Parti national démocrate, le PND, ont démissionné en bloc de leurs postes, y compris Gamal Moubarak, le fils du président. Un nouveau secrétaire général a été immédiatement nommé, il s'agit d'Hossam Badrawi, considéré comme un membre de l'aile libérale du PND et qui entretient de bonnes relations avec l'opposition.

Par ailleurs, alors que des dizaines de milliers de personnes étaient à nouveau rassemblées sur la place Tahrir, au Caire, un officier de l'armée s'est adressé à la foule samedi après-midi pour demander aux manifestants de quitter les lieux. Il a tenté d'expliquer que leur mouvement paralyse l'économie de la capitale. Une tentative qui s'est révélée vaine. Les anti-Moubarak continuent de réclamer le départ immédiat du chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1981. Ils affirment qu'ils ne partiront pas tant qu'ils n'auront pas obtenu satisfaction.

Mais Hosni Moubarak ne semble pas vouloir céder. Il a réuni une partie des membres de son nouveau cabinet pour tenter de trouver une issue à la crise politique, qui dure depuis le 25 janvier.

Ägypten Anschlag auf ägyptische Gaspipeline nach Israel

L'incendie du gazoduc était visible à des dizaines de kilomètres de distance

Négociations en coulisses

Le président américain Barack Obama avait affirmé vendredi que des discussions étaient en cours pour amener à une transition politique en Egypte. Mais pour le nouveau Premier ministre, Ahmed Chafik, « il n'y a pas de raison que le président se désiste, sa présence est une sorte de gage de stabilité » pour le pays.

Pour certains observateurs, le changement politique est déjà amorcé. D'après le quotidien américain New York Times, le nouveau vice-président Omar Souleiman mène actuellement des consultations dans le but de former un gouvernement de transition, qui pourrait négocier avec l'opposition sur des réformes démocratiques.

La matinée de samedi a été marquée par l'explosion d'un gazoduc dans la péninsule du Sinaï, dans une zone proche de la bande de Gaza. Les autorités égyptiennes parlent de sabotage. Ce gazoduc alimente la Jordanie, qui se retrouve privée de gaz. Par mesure de précaution, l'approvisionnement a été interrompu sur une autre conduite qui relie l'Egypte à Israël.

Auteur : Sébastien Martineau (avec AFP, Reuters)
Edition : Kossivi Tiassou

La rédaction vous recommande