Le parti de Blaise Compaoré suspendu au Burkina | Afrique | DW | 16.12.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le parti de Blaise Compaoré suspendu au Burkina

Au Burkina Faso, le gouvernement de transition a décidé de suspendre le parti du président déchu, Blaise Compaoré, le CDP. La mesure, temporaire, divise l'opinion publique.

Écouter l'audio 02:05
Now live
02:05 min

"Blaise Compaoré est revenu en Côte d'Ivoire, c'est peut-être pourquoi il y a cette suspension" (Liehoun Mariam)

Au Burkina Faso, le Congrès pour la démocratie et le progrès a été suspendu ainsi que ses alliés, la Fedap-BC, une association de soutien à l'ancien président, et l'ADF-RDA, formation qui avait pris position en faveur du projet de modification constitutionnelle, pouvant permettre à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat. C'est l'hostilité populaire a ce projet qui a permis le chute du président, fin octobre. Écoutez les réactions de l'opinion publique à Ouagadougou, où l'on parle d'une décision symbolique.

Audios et vidéos sur le sujet