1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Le pardon, 20 ans après

Manzi, un des assassins du génocide rwandais, sort de prison. Karemera, son ancien meilleur ami, n'a alors de cesse de vouloir la justice pour les crimes que Manzi a commis contre sa famille.

Écouter l'audio 12:33

Ecoutez le Forum des Cultures

Cette histoire, c'est celle du film « Imbabazi, le pardon » tourné en Ouganda et sorti en 2013. Il s'agit du premier long-métrage du réalisateur rwandais Joel Karekezi.

Fin avril, l'association AfricAvenir l'a invité à venir parler de son film à Berlin, dans le cadre des commémorations des 20 ans du génocide. Au moment où Joel Karekezi, cinéaste autodidacte, écrivait le scénario, de nombreux assassins sortaient de prison et retournaient dans leurs villages, où ils côtoyaient les rescapés. Le jeune réalisateur a alors fait des recherches sur les deux camps et a décidé de raconter l'histoire de deux amis Manzi, et Karemera, que le génocide va séparer.

Joel Karekezi, qui a créé sa propre maison de production, a également participé à une exposition de photos intitulée « Rwanda, 20 ans ». Initiée par l'organisation « Creative court », elle montre des portraits de bourreaux et de victimes côte à côte. Cette exposition itinérante est pour l'instant visible à La Haye, mais aussi sur le site www.rwanda20years.org.

Audios et vidéos sur le sujet