1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le pape prie pour la paix dans le monde

Dans sa traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi, le pape François a imploré Dieu pour qu'il ramène la paix en Syrie, pays martyrisé et victime d'un conflit qui sème "horreur et mort", ainsi que dans le monde entier.

Devant 60.000 fidèles rassemblés place Saint-Pierre, à l'occasion de la messe de Pâques et de la bénédiction à la ville et au monde (Urbi et Orbi), le pape argentin a réclamé l'aide de Dieu pour en finir avec les conflits et les guerres dans le monde, le trafic d'armes et les souffrances endurées par les plus faibles.

Le Pape espère l'aide de Dieu en Afrique

"Qu'il donne la paix à tout le Moyen-Orient, à commencer par la Terre sainte, comme aussi en Irak et au Yémen", a-t-il déclaré, après avoir une nouvelle fois dénoncé le drame de la Syrie où la population civile est la "victime d'une guerre qui ne cesse pas de semer horreur et mort". A cette occasion, le pape François a dénoncé "l'ignoble attaque" qui a eu lieu hier dans la région d'Alep en Syrie, "contre des réfugiés en fuite". Le bilan est pour l'instant de 110 morts.

Le pape a également imploré Dieu pour qu'il "donne aux responsables des nations le courage d'éviter l'expansion des conflits et d'arrêter le trafic des armes", et espère également "que la proximité du Bon Pasteur ne manque pas aux populations du Soudan du Sud, du Soudan, de la Somalie et de la République Démocratique du Congo, qui souffrent de conflits qui se perpétuent, aggravés par la très sérieuse famine qui frappe certaines régions de l'Afrique."

La place Saint-Pierre sous haute sécurité

Les célébrations de Pâques, qui ont débuté jeudi avec une messe et la cérémonie du lavement des pieds par le pape, ont donné lieu à d'importantes mesures de sécurité, après les attentats qui ont eu lieu la semaine dernière en Egypte contre des églises chrétiennes coptes. Tout le quartier autour de la basilique Saint-Pierre avait été bouclé dimanche matin, avec plusieurs points d'accès ouverts pour permettre une première vérification des sacs. Pour accéder à la place, il fallait passer sous l'un des trente portiques de détection installés pour l'occasion, au fonctionnement similaire à ceux que l'on trouve dans les aéroports. En outre, des centaines de policiers et membres des forces de sécurité surveillaient les alentours, comme ce fut déjà le cas vendredi pour le chemin de croix près du Colisée, et hier, pour la messe de la veillée pascale.

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !