1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le Pape en Israel

Après la Jordanie, Benoît XVI poursuit ce lundi dans l'Etat hébreu son voyage de cinq jours au Proche-Orient

default

Le Pape Benoît XVI entre le président d 'Israel Shimon Peres, (à droite), et le Premier ministre Benjamin Netanyahu(à gauche)

Le président israélien Shimon Peres et le Premier ministre Benjamin Netanyahu l’ont accueilli à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Au programme du Saint Père ce lundi figure entre autres une visite du Mémorial de l’Holocauste Jad Vashem, à la mémoire des six millions de Juifs exterminés par les Allemands nazis pendant le Troisième Reich. Une visite délicate pour ce Pape allemand. C’est pourtant un message de paix et de tolérance que le souverain pontife veut donner en Israel et en Cisjordanie palestinienne. Une mission difficile dans une région profondément divisée et meurtrie. Dans l’Etat hébreu, si la majorité des Israéliens respecte le Pape, nombre d’entre eux se montrent méfiants à l’égard de cet Allemand, chef de l’Eglise Catholique. Avner Shalev, Directeur du Mémorial de l’Holocauste Yad Vashem à Jerusalem, qui recoit le Saint Père cet après - midi :

Holocaust Museum Yad Vashem in Jerusalem

photographies exposées dans une aile du Mémorial de l'Holocauste à Yad Vashem

""C’est une visite toujours délicate et particulièrement dans le cas de ce Pape qui a grandi en Allemagne. Mais je crois qu’ il est –en quelque sorte-, un produit de sa génération. Autant que je sache, il a été forcé de devenir membre de la jeunesse hitlérienne et après il n’a plus rien eu à voir avec tout celà. Mais tout de même, le souvenir de cette époque et ce fait sont là."

Ce matin, à Tel Aviv le Pape a très clairement condamné l’antisémitisme qui, a-t-il dit, « montre encore son horrible visage dans plusieurs parties du monde" . Malgré ces paroles le Pape pourrait rester contesté en Israel. D’abord parce c’est un Allemand âgé de 82 ans, et donc issu d’une génération formée et marquée par le régime nazi; ensuite parce qu’il veut béatifier l’un de ses prédécesseurs, Pie XII, à qui Israel reproche de ne pas avoir dénoncé et condamné fermement l’extermination systématique des Juifs européens par le régime d’Adolf Hitler. Et enfin, parce que récemment encore il avait levé l’excommunication de l’évêque négationniste Richard Williamson, suscitant des vagues d’indignation de par le monde et particulièrement en Israel. Nitzan Horowitz , homme politique israélien libéral de gauche qualifie Benoît XVI " d’extrêmement conservateur, d'ennemi des homosexuels et du droit des femmes". Il l’accuse aussi de saboter la lutte contre le sida dans le monde. Quant à Giora Eiland, ex-conseiller de sécurité du chef de gouvernement israélien, il a déclaré à la radio israélienne :

" Ce Pape est, dans le meilleur des cas, tout à fait insensible aux souffrances du peuple juif , aux problèmes de l’Etat d’Israel. L’Etat ici fait tout pour lui, non seulement on le recoit, mais on organise aussi tous les services religieux chrétiens à des coûts très élevés – ce sont des choses qui lui sont lui utiles, mais inutiles pour nous – ."

Ce voyage au Proche - Orient est le douzième déplacement à l'étranger du Pape allemand qui a souligné à plusieurs reprises venir dans la région en "pèlerin de paix". Il faut espérer que son message sera entendu.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !