1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le pacte européen sur l'immigration

Aujourd'hui, parmi les nombreux thèmes de l'actualité internationale et allemande, la presse allemande s'intéresse au nouveau pacte européen sur l'immigration.

default

L'Europe, terre d'accueil ou forteresse imprenable ?

Ici, die Welt illustre ce sujet dans sa Une avec une vignette de Nicolas Sarkozy faisant la moue et un titre : migration, défaite pour la France. En effet, le Conseil européen a accepté le principe de régularisation massive pour des raisons économiques d'immigrés illégaux, une clause que Paris rejetait. Et de citer Wolfgang Schäuble, le Ministre allemand de l'Intérieur qui, à l'instar de nombreux de ses collègues, ne veut pas « transformer l'Europe en forteresse » mais mieux gérer les mouvements migratoires du monde.

Mödlareuth

Les frontières de l'Europe ressembleront-elles bientôt à ceci ?

A ce sujet, la Tageszeitung se félicite de la défaite du président français et rappelle que les êtres humains ne sont pas des marchandises et qu'ils ne peuvent pas être intégrées « just in time » dans un processus économique avant d'être renvoyés chez eux, une fois leur temps accompli. Et le quotidien de Berlin de rappeler que Nicolas Sarkozy aurait pu apprendre cette évidence dans sa propre histoire familiale. Après tout, c'est bien son père qui a fui la Hongrie en 1944 pour ne plus jamais y revenir !

Frankreich EU Nicolas Sarkozy

Tenant d'une ligne dure, le président français a été débouté par ses partenaires européens.

Dans ce contexte, la Süddeutsche Zeitung revient, dans le cadre d'un grand dossier consacré à l'immigration, sur l'abaissement par l'Allemagne du niveau de revenus au-dessus duquel un étranger peut obtenir sans problèmes un permis de séjour. Actuellement fixé à 3 418 euros nets par mois, ce montant est absurdement élevé car il limite l'arrivée d'immigrants spécialistes à un niveau dignes des plus hauts salaires. Cet abaissement aura peut-être pour effet que les ingénieurs et techniciens des pays de l'Est, deux spécialités dont manque cruellement l'Allemagne aujourd'hui, ne se détourneront plus du pays parce que la Suède ou l'Irlande leur proposent des conditions plus alléchantes.

Ausgewiesen, Stempel

Expulsé ! Un destin trop souvent commun à des milliers d'immigrés en Europe...

Pour autant, reprend la Frankfurter Allgemeine Zeitung, si ce pacte donne une certaine liberté à chaque état membre de procéder à la légalisation de ses immigrés illégaux, l'Union Européenne sait parfaitement qu'elle ne peut pas accueillir « dignement » tous les migrants du monde. Pourtant, malgré de belles paroles, les pays européens renâclent à équiper Frontex, l'agence européenne des frontières, avec les moyens nécessaires, dans le sens du principe qui veut que plus la liberté intérieure est grande, plus les frontières extérieures doivent être protégées. Et dans ce sens, conclut le quotidien, l'image de la forteresse n'est sans doute pas si fausse que ça !

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !