1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Le numérique à l'honneur du Fespaco

C'est samedi que s'ouvre la 24ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Du 28 février au 7 mars, la capitale du Burkina Faso va vibrer au rythme de milliers d'images par jour.

Écouter l'audio 02:06

Les récents évènements politique au Burkina : une source d'inspiration

D’importantes innovations s’annoncent pour le 24e FESPACO, prévu du 28 février au 07 mars 2015. Cette nouvelle édition opère une "véritable révolution au sein de la compétition pour l’Etalon de Yennenga, où le numérique et les films de la diaspora africaine font leur entrée" dit le site officiel.

Dix-neuf longs-métrages sont en compétition pour décrocher la récompense suprême. Parmi eux, le film "Timbuktu" du réalisateur franco-mauritanien Abderrahmane Sissako qui a été menacé de déprogrammation. Le président de transition, Michel Kafando, a cependant appelé jeudi à diffusé le film comme prévu.

Autre film à l'honneur dans la capitale burkinabè : "Une révolution africaine". Tourné par des journalistes reporters d'images d'une web-télé, il s'agit d'un documentaire retraçant les dix derniers jours au pouvoir du président Blaise Compaoré. Il ne sera pas diffusé dans le cadre des projections officielles du Fespaco mais des extraits seront présentés gratuitement aux cinéphiles la semaine prochaine.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour écouter les précisions de notre correspondant à Ouagadougou, Richard Tiéné.

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !