1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le MPP gagne les legislatives aussi...

Au Burkina Faso, le Mouvement du Peuple pour le Progrès, le MPP de Roch Marc Christian Kaboré, est donné vainqueur aux législatives. Ses leaders sont pourtant des anciens caciques du régime de Blaise Compaoré.

Relativement déçus ils le sont, ceux qui caressaient le secret espoir de voir un autre parti obtenir la majorité absolue à l'assemblée nationale pour servir de contre-pouvoir à l'exécutif qui sera dirigé par Roch Marc Christian Kaboré. Le MPP, le Mouvement du Peuple pour le Progrès Selon les résultats provisoires de la Commission Électorale Nationale Indépendante, obtient 55 des 127 députés.

Il aura besoin de tisser des alliances afin d'obtenir les 64 sièges pour faire passer ses lois. Pour le troisième vice-président du MPP, Doamba Jean-Marc PALM, son parti est loin d'être une copie du CDP, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès.

L'UPC, l'Union pour le progrès et le changement de Zéphirin Diabré arrive en seconde position avec 33 sièges au parlement. Le MPP envisage un jeu d'alliance avec certains partis et apprécie toutefois la nouvelle donne.

La grosse surprise de ces législatives vient du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Il enverra 18 parlementaires à l'assemblée nationale en dépit du gèle de ses avoirs.

Le parti de Blaise Compaoré prouve, à travers ces résultats, qu'il n'est pas effacé de la scène politique burkinabè. Les débats au sein de l'hémicycle s'annoncent rudes.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !