1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Accueil

Le monde fête la radio !

Si la radio n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer pour Garba Magnolo, ce footballeur camerounais qui n’a pas connu le rayonnement international de certains de ses congénères.

Écouter l'audio 01:55

"C’est une radio qui a confirmé ma célébrité de footballeur" (Edgar Alain Dibola,Cameroun)

Né à Douala, Alain Arthur Dibola alias Garba Magnolo, porte bien ses 51 ans d’âge. Cela fait un quart de siècle qu’il est fidèle à la toute première radio urbaine de la capitale économique du Cameroun. Il en parle comme s’il faisait partie du personnel de cette radio : "Disons pour ceux qui ne le savent pas, peut-être je dévoile là un secret qui devrait faire l’objet d’un concours, la FM 105 est né le 6 mai 1992 alors que j’étais dans le Canon de Yaoundé, et c’est le regretté mémoire Daniel Zock Ambassa qui était le premier chef de chaîne, et je me suis adapté, parce qu’on dit qu’un bon footballeur doit être un bon danseur. Comme la coutume rime avec football je me  suis adapté à la FM 105 qui a confirmé ma célébrité de footballeur".


Footballeur dans l'âme

Garba Magnolo a joué 15 ans dont 7 en première division du championnat de football, et a participé à la première coupe de la CAF en 1992. C’est non seulement pour ce lourd passé de footballeur que Garba Magnolo est connu à la radio, mais aussi par sa proximité on dirait génétique à la radio.  En clair, c’est peut-être de son feu père jadis télégraphiste et opérateur radio que Garba Magnolo tient ses gènes d’amoureux de la radio : " je me considère comme un communicateur extérieur de la FM 105, parce que je joue avec eux, je fais tout avec eux. C’est une radio qui a confirmé ma célébrité de footballeur.

Burkina Faso Landwirt Seydou Ilboudo (Boureima Salouka)

Un auditeur du Burkina Faso

C’est une radio de proximité, c’est la première radio que nous avons connu avant les autres. Et avec elle, on a vu beaucoup d’information. Par rapport à la télé, je pense que la radio est plus importante, parce que la télé vient après, alors qu’avec la radio c’est le direct. Je pense que la radio m’a permis de devenir ce que je suis." 

Niger DW Hörer (DW/A. M. Amadou)

La radio est aussi écoutée en groupe


 
Père de cinq enfants, Edgar Alain Dibola pour ne pas dire Garba Magnolo, est un éducateur passionné de football. Il encadre des
vétérans dans sa concession familiale où il dispose d’un stade de football aux dimensions réglementaires de 120 M/90. Appolinaire Ndeh est l’un des complices de Garba Magnolo : "sa passion, c’est le football, et avec ça, tout ceux qui peuvent taper au  ballon, ce sont  ses frères. Comme je dis là, il aime la radio. Le matin, son programme, c’est la FM 105, toutes les émissions de sport, il est là, il va souvent intervenir. Quand il va intervenir, il nous interpelle : suivez ce que je vais dire, ça va passer, et on suit."

Floraison de stations privées

Après son invention au 19ème siècle européen, la radio sous sa forme moderne arrive au Cameroun en 1941.  En 2017, 76 ans plus tard,  le Cameroun compterait près de deux cent stations de radio dont une vingtaine sont partenaires de la Deutsche Welle.
 

Audios et vidéos sur le sujet