1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Ministre malien Cheick Oumar Diarrah, prône le dialogue

La situation sécuritaire reste inquiétante dans le nord du Mali malgré les efforts pour faire revenir la paix. Mais pour Bamako, il faut continuer le dialogue avec la rébellion afin de déboucher sur une paix durable .

Pour le ministre de la réconciliation nationale et du développement des régions du nord, le dialogue entamé avec la rébellion n'est pas rompu malgré les débuts difficiles du comité de suivi de l'accord de Ouagadougou. Cheick Oumar Diarrah, estime qu'après l'évacuation des locaux du gouvernement et de la station régionale de la radio nationale à Kidal, les prochaines étapes concernent le cantonnement, le désarmement, la démobilisation et la réinsertion des combattants touaregs du MNLA. Des discussions sur ce sujet devraient débuter à partir du 22 novembre. Ecoutez ci-dessous Cheick Oumar Diarah.

Écouter l'audio 04:39

" Il faudra être à l'écoute de l'ensemble des composantes sociales de ce pays "

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !