1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Le ministre de l’Intérieur Wolfgang Schäuble souhaite une législation plus sévère

Jamais encore dans l’Allemagne de l’après - guerre, de nouvelles lois ont été adoptées aussi rapidement ou d’anciennes aussi rapidement amendées que ces dernières années.

Wolfgang Schäuble

Wolfgang Schäuble

Sous l’ impression des attentats terroristes du 11 Septembre 2001 aux Etats -Unis, on a mis à la disposition des services de police et de renseignement de nouvelles méthodes et des instruments d’enquête qui auraient été impensables en des temps plus pacifiques. Ainsi les sociétés de télécommunications, les compagnies aériennes, les instituts bancaires et postaux doivent livrer toutes leurs données clients. Même à l’intérieur de ses quatre murs, on n’est plus à l’abri d’oreilles indiscrètes…

Pourtant, Wolfgang Schäuble, le ministre de l’Intérieur veut aller encore plus loin. Il souhaite rapidement renforcer les dispositifs de sécurité, pouvoir utiliser la Bundeswehr , l’armée allemande, pour des tâches sécuritaires à l’intérieur du pays, enregistrer les empreintes digitales de tous les citoyens allemands et résidents étrangers dans les passeports et dans une banque de données centrale, utiliser les données de péages autoroutiers pour lutter contre la criminalité, supprimer la présomption d’innocence dans la lutte anti- terroriste, ou bien encore autoriser les fouilles à distance des ordinateurs de particuliers. Face à tous ces plans, Guido Westerwelle, Secrétaire Général et chef du groupe parlementaire du FDP, le parti Libéral allemand n’hésite pas à parler d’une « décadence des moeurs de l’Etat de droit »:

« Un ministre responsable de la constitution devrait défendre la constitution et non pas la relativiser et la remettre en question. Et on ne peut pas protéger la sécurité de nos citoyens en abandonnant la liberté… »

Wolfgang Schäuble, considère lui les remarques critiques à son égard comme dénuée de tout fondement et inadéquates face aux menaces contemporaines. Le ministre de l’Intérieur rappelle son devoir : assurer la sécurité des citoyens:

J’essaie de faire cela sans hystérie. J’essaie de ne provoquer ni peur, ni inquiétudes dans la population. Il y a un an, avant la Coupe du Monde de football j’ai toujours plaidé pour la sérénité et j’ai dit : « nous faisons tout ce que- humainement- nous pouvons faire. 100% de sécurité, cela n’existe pas « … Mais nous devons naturellement tenir compte des évolutions dans le monde, des menaces, des nouvelles possibilités techniques de menace et y réagir en conséquence. Pas plus, mais pas moins non plus“…

Au sein même de la coalition gouvernementale, le ministre de l’Intérieur ne recoit pas tout le soutien qu’il souhaiterait, particulièrement de la part de ses collègues sociaux-démocrates. Ainsi, sa collègue, la ministre de la Justice, Brigitte Zypries pense que l’appareil législatif actuel est suffisant pour assurer la sécurité et que certains domaines comme la liberté de la presse ou le secret professionnel des médecins, avocats ou prêtres, doivent rester tabou.

Ces dernières années, la Cour Constitutionnelle Fédérale de Karlsruhe, a dû intervenir à plusieurs reprises pour apporter des correctifs à des lois concues et adoptées trop hâtivement. (Parmi elles aussi des lois proposées par l'ancien Ministre de l'Intérieur sous le chancelier Schröder, Otto Schily) . Les gardiens de la Constitution ont ainsi revu certaines méthodes de recherche et d’enquête, la perquisition de salles de rédactions, ou bien encore la législation sur la sécurité aérienne qui aurait permis d’abattre en vol un avion de ligne avec ses passagers en cas de détournement par des terroristes...

De plus en plus de voix critiques en Allemagne soulignent que si la technologie permet aujourd’hui un contrôle total et permanent de tout citoyen, il faut se demander où sont les limites d’un Etat de droit démocratique…

  • Date 25.04.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ko
  • Date 25.04.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ko