1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le massacre des Arméniens: un "génocide"

L'appellation "génocide" pour le massacres des Arméniens a été adoptée à l'unanimité lors d'un débat aujourd'hui au Bundestag, la Chambre basse du Parlement allemand à Berlin.

Deutschland Bundestag zu Massaker an Armeniern

Débat au Bundestag sur le génocide arménien

C'était au milieu de la première guerre mondiale sous l'empire ottoman, ancêtre de l'actuelle Turquie. Un million et demi de personnes appartenant à la minorité arménienne du territoire ottoman ont été massacrées. Mais la Turquie n'a jamais accepté le terme de génocide. Pour l'Allemagne, la décision des députés revêt une importance symbolique.

Les députés allemands parlent de génocide, mais il a fallu du temps.

Deutschland Bundestag zu Massaker an Armeniern

Le président de la Chambre basse du Parlement allemand, Norbert Lammert

Norbert Lammert, président du Bundestag :

"Ce qui s'est passé au milieu de la Première guerre mondiale dans le territoire de l'empire ottoman et sous les yeux de la communauté internationale était un génocide"

Durant des semaines, la coalition au pouvoir à Berlin, a travaillé à la rédaction d'un projet de formulation pour qualifier les massacres d'il y a 100 ans.

Berlin Reichstag Bundestag Außenansicht

Le bâtiment du "Reichstag" à Berlin abrite le Bundestag

Norbert Röttgen, député membre de la CDU de la Chancelière Angela Merkel :

"Parler de génocide, est un témoignage nécessaire de solidarité à l'endroit des victimes de ces massacres ainsi que leur descendants."

Mais l'opposition allemande est plutôt critique. Elle accuse le gouvernement d'avoir trop longtemps ménagé le régime turc. Cem Özdemir, député du parti "Alliance 90 les Verts" :

Bundestag zu Massakern an Armeniern Özdemir

Cem Özdemir, député du parti "Alliance 90 les Verts", lui même Allemand d'origine turque

"Si cela ne tenait qu'à vous, nous en serions encore aujourd'hui à relayer le discours du régime turc, à savoir qu'il n'y a pas eu de génocide."

Toutes les fractions parlementaires sont en tout cas unies sur un point : L'Allemagne en tant qu'alliée de l'empire ottoman à l'époque, porte une part de responsabilité du génocide arménien.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !