1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le massacre de Soweto, c'était il y a quarante ans

Ce jour-là, le 16 juin 1976, à Soweto,en Afrique du Sud, plus de six cents étudiants ont été tués par le régime de l´apartheid.

Écouter l'audio 01:39

"La police tirait dans tous les sens...J'ai vu un petit garcon tomber." (Le photographe Sam Nimza )

Leur tort? Avoir refusé que leurs cours soit entièrement dispensés en Afrikaans, langue des Sud-Africains blancs.

Le soulèvement de Soweto marque le début d´une révolte générale des Noirs contre l´Apartheid, le système de ségrégation d´Afrique du Sud. Le gouvernement décide en 1976 d´imposer sa langue, l´Afrikaans, comme langue d´enseignement. Cette marche pacifiste s´est transformée en bain de sang lorsque la police du régime a ouvert le feu sur les manifestants.

Sam Nzima immortalise une scène qui devient emblématique : celle de Hector Pieterson, un garçon de 13 ans blessé et porté par un étudiant en larmes.

Südafrika 40 Jahre nach dem Schüleraufstand von Soweto

Le photographe Sud-africain, Sam Nzima, pose avec la photo du garcon de 13 ans Hector Pieterson, abattu par la police de l'Apartheid le 16 juin 1976

Il se rappelle encore comment un jeune officier de police blanc a ouvert le feu:

"Il a sorti son arme et a tiré en direction de la foule. Il a ordonné à la police de tirer et le chaos s´est emparé de la ville. La police tirait dans tous les sens. J´ai vu un petit garçon tomber."

L´image fait le tour du monde et dévoile la situation dans laquelle se trouve le pays. Antoinette Sithole, la sœur de Hector Pierterson révèle l´histoire derrière ce cliché:

"J´ai regardé mon frère, j´ai aperçu du sang qui coulait de sa bouche. J´ai paniqué. Quand cet homme était sur le point de mettre mon frère dans la voiture il a dit: OH, il est mort! Entendre cela ma déchirée, j´ai éclaté en sanglots."

Selon le coordinateur de la Foundation Project de Soweto, Oupa Moloto, si l´Afrique du Sud a avancé c´est grâce à ce sacrifice qui a réveillé les consciences:

"Il n'y a plus d´espace de séparation pour les Blancs et les Noirs. Nous avons la même identité, ils nous ont tracé le chemin. Quand j'étais plus jeune il n´y avait aucun chemin tracé. Quand on jouait au football, on jouait simplement dans la poussière."

Südafrika 40 Jahre nach dem Schüleraufstand von Soweto

A Soweto, un prêtre participe à une marche à la mémoire des victimes du 16 juin 1976

Il y a quelques jours, d'anciens soldats du régime et des élèves de Soweto qui s‘étaient fait tirer dessus ont marché ensemble dans le township. Cette initiative qui se voulait symbole d'apaisement a tout de même provoqué la colère des familles de victimes.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !