1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Mali prêt à barrer la route à Ebola

En Afrique de l'Ouest, l'épidémie a déjà causé la mort de près de 5000 personnes, le nombre de pays touchés s'élargit. En Côte d'Ivoire, un patient serait en fuite et le Mali vient d'enregistrer son premier cas d'Ebola.

Écouter l'audio 01:41

Même si le calme règne à Bamako, la population a peur que le virus ne se propage

Une fillette de deux ans en provenance de la Guinée a été contaminée. Depuis la confirmation, hier, de ce premier cas de contamination, c'est la mobilisation générale au Mali. L'Organisation mondiale de la santé a immédiatement décidé de déployer une équipe dans la zone de l'épidémie, la région de Kaye, ville située à 610 km de Bamako, la capitale. Dans la foulée, près de 40 personnes ont été mises en quarantaine.Le Mali est-il préparé à faire face à Ebola ? Oui, selon Isabelle Nuttal, médecin et expert au Département Alertes et Réponses aux épidémies de l'OMS:

"Le Mali s'était préparé. Il va falloir continuer à travailler avec les autorités sanitaires et l'ensemble du gouvernement pour s'assurer que ce qui doit être mis en œuvre le soit. Et il est important également que les populations elles-mêmes prêtent main forte et se mobilisent pour stopper au plus vite la transmission."

Le gouvernement malien en alerte maximale

Dans un communiqué diffusé jeudi sur les ondes de l'ORTM, la radiotélévision publique du Mali, le Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique a déconseillé aux populations de se rendre dans la région de Kaye, où sont placées en quarantaine les personnes suspectées d'avoir été en contact avec la fillette contaminée. Markassé N'Daou, conseiller en communication du Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique du Mali:"

Mali Guinea Ebola Grenzkontrolle Grenze

Contrôle de température sur un bébé venant de Guinée

"Dès l'apparition des résultats, nous avons recherché d'abord les personnes qui étaient en contact avec la patiente, la malade. Et au niveau de l'ensemble de nos structures de santé, les agents sont informés de la maladie et de ses manifestations. La logistique est prédisposée et il ya aussi des unités d'isolement qui sont mises en place au niveau du cordon frontalier."

Le Mali devient ainsi le sixième pays d'Afrique de l'Ouest à être atteint par le virus Ebola qui a déjà fait près de 5000 victimes, sur un peu plus de 10.000 cas recensés, depuis son apparition au début de cette année.

Bonus audio:

- Des réactions d'habitants de Bamako, la capitale du Mali, recueillies par Mohamed Ould Mamouny

- Interview avec Isabelle Nuttal, de l'OMS

- Interview avec Markassé N'Daou, du ministère malien de la Santé et de l'Hygiène Publique

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !