1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Mali fait confiance à l'Allemagne

Depuis mars dernier, date du début de la crise qui secoue le Mali, nombreux sont les organisations internationales, sous-régionales africaines, et les pays occidentaux qui promettent de venir en aide à Bamako.

Hier jeudi, le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, en visite dans la capitale malienne, a réitéré l'engagement et la détermination de son pays et de l'Union européenne à aider le Mali à recouvrer son intégrité territoriale. Cette promesse du ministre allemand ravit les Maliens.

Mali Demonstration Demonstrant Transparent Menschen Gruppe Bamako

Manifestants à Bamako, au Mali

Beaucoup de Maliens font confiance aux propos et à la disponibilité de l'Allemagne pour venir en aide à leur pays. Cela est dû au fait que l'Allemagne et le Mali ont une longue tradition d'amitié et de solidarité.

"L’Allemagne est quand même le premier pays qui a reconnu l’indépendance, la souveraineté internationale du Mali et ca ce n’est pas un fait banal. Deuxièmement, depuis que le Mali existe ce qu’on observe, c’est que dans les actions de l’Allemagne, dans les actions bilatérales, il n’y a aucun relent impérialiste. C’est une coopération qui respecte la souvenerainete du pays et qui essaie des actions efficaces au profit strict des bénéficiaires, il n’y a pas de connotation politique, il n’y a pas de pression, il n’y a pas d’arrières calculs. Et puis le dernier point, est qu’on pense qu’étant donné que l’Allemagne se trouve dans l’Europe et les pays européens en dépit du fait qu’il ya le Conseil européen joue sur son bilatéral dans ses rapports avec nous et de ce point de vue nous pensons que la France ne réussira pas à entrainer l’Allemagne dans ses lectures franco-françaises," affirme Kisma Gagou, conseiller auprès du ministre de la Défense malienne.

Combattants islamistes au nord du Mali

Combattants islamistes au nord du Mali

Pour Moussa Mara, président du parti politique Yelema et maire de la commune 4 de Bamako, l'aide de l'Allemagne est importante, d'autant plus que son pays rencontre différents types de difficultés:

"Par rapport à la crise sécuritaire, c’est de participer à l’équipement et à l’encadrement de l’armée malienne soit par rapport à la formation soit par rapport à l’aide sous forme de logistique et d’appui sous différentes formes. L’Allemagne elle-même a annoncé cette disponibilité, tout comme l’union européenne et d’autres pays comme la France. Maintenant par rapport à la crise institutionnelle, et notamment aux conséquences du coup d’état, c’est de nous aider par rapport à l’expertise qu’elle peut avoir concernant le fichier électoral, les questions de soutien aux opérations électorales et à l’identification des électeurs."

L'Allemagne se dit déjà prête à apporter une aide financiere au Mali. Guido Westerwelle a annoncé l'octroi d'une enveloppe d'un million d'euro, soit environ 655 millions de francs CFA, aux opérations humanitaires en faveur des victimes de l'occupation des régions du nord.

Écouter l'audio 02:08

Une mission de formation de l'UE est aussi au Niger. Le point avec Georges Ibrahim Tounkara

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !