1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le "MALE", un projet européen de défense

L'Allemagne, la France et l'Italie ont développé ce projet commun d'un drone, le MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) qui devra succéder au drone américain "Reaper" à l'horizon 2025.

MQ-9 Reaper Drohne Drohnenkrieg Ziel Drohnenangriff Afghanistan

Drone MQ-9 Reaper de l'US Airforce en Afghanistan

"Par le passé, des projets européens d'armement ont souvent posé des problèmes, relève la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung.Toutefois, c'est une bonne solution que l'Allemagne, la France et l'Italie développent ensemble un drone. Jusqu'ici, la Luftwaffe, l'armée de l'air allemande devait louer des appareils en Israel. A la longue ce n'est satisfaisant, ni sur le plan de la politique d'armement, ni sur celui de la politique de défense, souligne le journal. Il est souhaitable, pas seulement à cause du changement de la situation stratégique à l'est de l'Union europénne, que les Européens développent eux-mêmes des technologies de pointe. Mais, conclut la FAZ, il ne faut pas que des souhaits particuliers de militaires, qui font jusqu'ici exploser les coûts, soient tous exaucés.

Symbolbild - Raven Drohne

Un soldat américain avec le drone Raven Small Unmanned Aerial Vehicle (SUAV)



"Les aéronefs sans pilotes, les drones, sont le secteur de l'aéronautique qui croît le plus rapidement, relève le journal Freie Presse de Chemnitz. C'est un marché qui se chiffre en milliards. Les questions juridiques et éthiques de l'emploi d'un drone passent apparemment au second plan derrière l'aspect économique. Le risque est qu'avec l'automatisation croissante de la guerre, l'Homme perde sa capacité à prendre des décisions responsables. Des robots ou des drones ne sont pas sujet à la panique, ne ressentent pas de douleur et pas de pitié. Ils obéissent à des programmes et des algorithmes – sans aucune capacité de jugement critique. Et de cela on n'en parle pas assez, estime la Freie Presse en Allemagne, comme ailleurs..."

Autre thème : "Le miracle nigérian"

Les résultats du scrutin présidentiel au Nigeria sont aussi l'un des thèmes commentés dans les journaux allemands ce mercredi.

Sous le titre "Le miracle nigérian", l'éditorialiste de la taz, die tageszeitung relève que c'est presque un miracle quand, en Afrique, un président sortant perd contre un opposant déjà vaincu plusieurs fois auparavant. Apparemment ce miracle d'un changement de pouvoir démocratique est en train de s'accomplir au Nigéria. Au Kenya ou en Côte d'Ivoire, de tels résultats électoraux ont abouti à de sanglantes guerres civiles fin 2007 et fin 2010. Le Nigéria, le pays de loin le plus peuplé et potentiellement le plus puissant du continent, a maintenant l'opportunité de faire mieux et de transformer son image de paria en une image modèle pour la politique africaine, estime la taz.

Mohammadu Buhari

Mohammadu Buhari a remporté l'élection, il devance largement le président sortant Goodluck Jonathan

Le changement de pouvoir au Nigéria, s'il réussit, n'est pas la fin d'un élan démocratique, mais son début C'est une époque passionnante qui commence, conclut le journal; les yeux de toute l'Afrique sont tournés vers le Nigéria, des yeux pas remplis de peur comme trop souvent jusqu'ici, mais remplis d'espoir…

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !