1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le journaliste Jean Bigirimana disparu depuis un an au Burundi

L'enquête sur la disparition du journaliste burundais n'a rien donné. Sa femme vit désormais en exil au Rwanda à la suite des menaces de mort qu'elle a reçues.

Écouter l'audio 02:05

"C'est triste d’évoquer la disparition de Jean Bigirimana" (Agnès Ndirubusa, journaliste)

Personne ne sait ce qui est arrivé à Jean Bigirimana. Le journaliste est porté disparu depuis le 22 juillet 2016 et à ce jour, l'enquête en cours est demeurée sans résultats.

A la suite de sa disparition, sa femme, Godeberthe Hakizimana , mère de deux enfants. a dû quitter le Burundi et se réfugier au Rwanda voisin apres avoir reçu des menaces anonymes et intimidations téléphoniques.

"J'ai fui les menaces qui me terrorisaient", explique-t-elle. "D'abord, ils ont maculé de sang le portail de la maison où nous habitions. Ils avaient écrit des mots menaçants comme Couper. Ensuite, ils ont déposé un tract écrit. Le tract disait que je déshonore mon pays et que je creuse ma propre tombe. Vous comprenez que c'est terrifiant!"

"Après un an c'est la résignation"

Journaliste au groupe de presse Iwacu, Agnès Ndirubusa a été la camarade de classe et collègue de Jean Bigirimana. Celle-ci garde de son ancien collègue, le sens du courage, un esprit de justice, de paix et de collaboration.

"C'est triste d’évoquer la disparition de Jean Bigirimana", dit-elle. "C'est inquiétant,

et bouleversant de savoir qu'une personne peut partir comme ça. Il s'en va pour ne plus revenir et on attend, on attend... on s'impatiente et après une année c'est la résignation. On se demande ce qu'il s'est vraiment passé et ça fait froid dans le dos."

Maître Eddy Claude Nininahazwe est journaliste et avocat et pour lui, la responsabilité revient à la justice qui n'a pas été en mesure de déterminer les causes de la disparition de Jean Bigirimana.

 "C'est une année noire dans le monde des professionnels des médias parce qu'un confrère a disparu et on a attendu, une année est passée mais rien", explique-t-il. "Finalement il y a lieu de désespérer. C’est une honte pour la justice parce que le parquet a failli à sa mission. On remarque qu'il y a des mensonges qui sont proférés autour de ce dossier. Un journaliste ce n'est pas n'importe qui, il y a donc lieu de se demander qu'en est-il pour un citoyen lambda qui n'est pas connu du public?"

Depuis la disparition de Jean Bigirimana, le groupe de presse Iwacu a déposé une plainte en justice contre X et attend toujours que la vérité s’éclate au grand jour.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !