1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le Hezbollah libanais impliqué en Syrie

Le conflit en Syrie menace de s'élargir et de faire tache d'huile. Israël a riposté à des tirs en provenance de Syrie sur le plateau du Golan. Par ailleurs, le Hezbollah libanais a dépêché des troupes d'élite à Qousseir.

Dans le nord du Liban, à Tripoli, les violences intercommunautaires liées à la guerre civile en Syrie voisine ont fait au moins cinq morts et une cinquantaine de blessés ces deux derniers jours, selon un responsable local libanais. Des obus ont été tirés de Syrie sur le Nord-Liban.

Syrien Regierungstruppen

Des unités blindées syriennes aux abords de la ville de Qousseir

De son côté, l'OSDH, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, affirme qu'une trentaine de combattant du Hezbollah libanais ainsi que près de 70 rebelles ont été tués depuis dimanche en Syrie dans la ville stratégique de Qousseir dans le centre du pays. Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane,«c'est le Hezbollah qui mène l'assaut » . D'après l'OSDH, la majorité des rebelles seraient morts dans les bombardements tandis qu'une source proche du mouvement chiite affirme que la majorité des victimes ont été tuées par des engins piégés posés par les insurgés pour freiner l'avancée du Hezbollah.

Des sources difficilement vérifiables

La situation sur le terrain rend le travail de correspondants sur place extrêmement difficile et dangereux. Mais si l'on en croit l'OSDH, les rebelles offrent « une résistance acharnée pour ne pas abandonner les 25.000 civils bloqués dans la ville de Qousseir, alors que le Hezbollah et l'armée d'Assad poursuivent un assaut de grande ampleur » . Il faut noter que Qousseir est importante sur le plan stratégique aussi bien pour le régime de Bachar al-Assad que pour les rebelles car cette ville contrôle la voie de transit des armes et des rebelles entre le Liban et la Syrie.

Israelische Armee in Alarmbereitschaft

Des soldats israéliens sur le Mount Bental sur les hauteurs du Golan occupé

L'Union européenne envisage par ailleurs de mettre la branche armée du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. La Grande-Bretagne a présenté une requête en ce sens à ses partenaires européens et les discussions sur cette question devraient débuter début juin.

Israël a réitéré des menaces envers la Syrie

Selon un communiqué militaire israélien, des soldats israéliens auraient donc ouvert le feu la nuit dernière après avoir été pris pour cible par des tirs en provenance de Syrie sur le plateau du Golan. De son côté, l'armée syrienne affirme avoir détruit un véhicule israélien qui avait dépassé la ligne de cessez-le-feu alors que dimanche, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a laissé planer la menace de nouvelles frappes aériennes de Tsahal en Syrie. Selon Robert Fisk, le correspondant au Moyen et Proche Orient du journal britannique « The Independent » le conflit syrien s'internationalise et déborde de la région:

Damaskus Angriff Israel Beschuss Syrien

Le ciel embrasé au dessus de Damas. Selon la télévision syrienne Israel a bombardé un centre de recherche militaire dimanche dernier

« Israël est l'allié le plus étroit des Etats Unis au Moyen Orient. Quand ils bombardent les forces gouvernementales syriennes, les Israéliens soutiennent de facto les rebelles. Donc l'Occident fait déjà partie du conflit, parce qu'il laisse Israël jeter des bombes sur des objectifs en Syrie. »

Israël sur le point d'intervenir ?

Selon l'expert britannique Robert Fisk, les Israéliens n'ont pas intérêt à envoyer des troupes combattantes au sol, du moins pour le moment :

« L'armée syrienne est très aguerrie et si les Israéliens voulaient s'engager sur le terrain en Syrie, alors ils auraient à faire à des forces très déterminées»

Officiellement Israël est toujours en état de guerre avec la Syrie; l'état hébreu occupe depuis la guerre de 1967 quelque 1.200 km² du plateau du Golan, qu'il a annexé.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !