1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le Hadj sous la menace d'un coronavirus

Près de 1,5 millions de fidèles musulmans se sont rassemblés sur le Mont-Arafat, le temps fort du pèlerinage de La Mecque : l'Arabie saoudite a réduit volontairement le nombre d'entrées par crainte du coronavirus MERS.

Prière sur le mont Arafat, l'un des temps fort du pélerinage du Hajj qui rassemble des fidèles du monde entier

Prière sur le mont Arafat, l'un des temps fort du pélerinage du Hajj qui rassemble des fidèles du monde entier

Pour bien comprendre, il faut savoir que les coronavirus (les virus à couronne) sont une grande famille composée de six virus.

Dans cette famille on trouve aussi bien le virus du rhume, bénin, que le redoutable virus qui provoque le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) apparu en Chine. Un virus qui affecte donc tout le système respiratoire et avait touché en 2003 environ 8000 personnes et fait près de 800 victimes

En 2012 mauvaise nouvelle, on découvre un nouveau virus, baptisé MERS (syndrome respiratoire du Moyen orient) chez un homme du Qatar qui avait voyagé en Arabie Saoudite. Or face à ces coronavirus, la médecine est dépourvue car en fait, comme nous le confirmait le porte-parole de l'OMS Gergory Hartl dans notre émission médicale, il n'existe aucun médicament :

L'image d'un coronavirus sous le microscope électronique- un virus en couronne comme le MERS

L'image d'un coronavirus sous le microscope électronique - un virus en couronne comme le MERS


"Ni vaccin, ni remède pour tous les coronavirus. Et donc une grande préoccupation c'est que tout ce qu'on peut faire pour une personne touchée, ce sont les soins palliatifs..."

Inquiétude en Arabie Saoudite

Le coronavirus MERS a fait une soixantaine de morts dans le monde dont 51 pour la seule Arabie Saoudite. Il reste encore beaucoup d'inconnues autour de ce nouveau venu. D'après le vice-ministre de la Santé saoudien, il partage des similitudes avec le SRAS fièvre, toux, période d'incubation, mais il est plus foudroyant et évolue rapidement vers l'insuffisance respiratoire.

En revanche, le virus MERS est moins contagieux. Il n'affecte pas la population jeune. Quoiqu'il en soit, l'Arabie saoudite a mis en place un énorme dispositif médical. Riyad a par ailleurs imposé une restriction de visas pour les personnes à risque comme les malades chroniques, les personnes âgées ou les enfants. Et pour l'instant, d'après les autorités saoudiennes, aucun cas de MERS n'a été enregistré parmi les pèlerins.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !