Le G5 Sahel, géant au pied d′argile | Afrique | DW | 16.08.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le G5 Sahel, géant au pied d'argile

L'attaque terroriste qui a frappé le Burkina Faso relance le débat sur la mise en œuvre de la force du G5 Sahel. L'UE a déjà promis 50 millions d'euros mais le G5 revoit à la hausse les besoins de fonctionnement.

Écouter l'audio 02:09

"Cette force ne vas pas régler tous les problèmes" (Assanvo William)

Au moins 18 personnes ont été tuées dans l'attentat de dimanche à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette attaque terroriste survient une année après une autre du même genre qui avait déjà frappé en plein cœur la capitale burkinabè.

Cette attaque relance donc le débat sur la mise en œuvre rapide du G5 Sahel. L'Union européenne a déjà promis 50 millions d'euros mais le G5 a revu les besoins de fonctionnement de cette force à la hausse, les estimant à 423 millions d'euros. 

Conférence en septembre à Berlin

La conférence des donateurs prévue fin septembre à Berlin en Allemagne marque la montée en puissance de Berlin dans ce dossier. Si la France est un acteur clé dans la sécurisation du Sahel, l'engagement de l'Allemagne pourrait aider Paris dans sa tâche.

Eclairage avec William Assanvo, le coordinateur régional pour l'Afrique de l'Ouest de l'ISS, l'Institut d'études de sécurité, basé à Abidjan en Côte d'Ivoire (cliquez sur la photo ci-dessus). 

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !