1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Forum de Bangui ouvre ses portes

Début lundi du Forum de réconciliation de Bangui. Les musulmans centrafricains espèrent y faire entendre leurs aspirations. Amnesty International demande aux délégués d'amender le projet de constitution qui sera débattu.

Écouter l'audio 02:07

"Nous sommes des Centrafricains comme les autres"

C'est un événement pour le moins attendu en Centrafrique: le Forum de Bangui doit ouvrir ses portes ce lundi, et durer jusqu'à lundi prochain. Près de 600 participants doivent discuter des solutions à mettre en place pour sortir de la crise que traverse le pays depuis deux ans. La communauté musulmane centrafricaine, qui se sent toujours très menacée, n’entend pas rester en marge de ce rendez-vous. Elle plaide pour une forte représentativité et souhaite que ce Forum soit social et non politique. Vous pouvez écoutez le reportage à Bangui de notre correspondant Jeff Murphy Barès en cliquant sur l'image ou le lien.

Commission vérité et réconciliation
À l'occasion de l'ouverture du forum de Bangui, l'ONG Amnesty International a adressé une lettre ouverte aux participants. Dans le document, l'ONG demande aux délégués d'amender le projet de constitution qui sera également débattu lors du forum. Si le texte est adopté dans sa version actuelle, Amnesty International craint qu'il représente un obstacle à la lutte contre l'impunité.

De plus, Antoinette Montaigne, la porte-parole de la présidence centrafricaine, a assuré qu’il y aura certainement la création d’une commission vérité et réconciliation, à l’image de ce qui s’est passé en Afrique du sud.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !