1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Le flash de 12.00 UTC

Lisbonne : reprise des travaux

A Lisbonne, hier, Africains et Européens n'ont pas hésité à assumer publiquement leurs désaccords, notamment sur le passif colonial, les négociations commerciales ou encore le Zimbabwe. La chancelière allemande Angela Merkel a tenu sa promesse en dénonçant haut et fort, en séance plénière, le régime du président zimbabwéen Robert Mugabe qu'elle a accusé de "nuire à l'image de la nouvelle Afrique". Interrogé peu avant la reprise des travaux, le Premier ministre portugais José Socrates, président en exercice de l'UE, s'est dit "très satisfait" que "tous les thèmes vitaux, autant pour l'Europe que pour l'Afrique", aient été abordés la veille. "Il n'y a pas eu de thèmes tabous. C'est une réunion qui a montré une relation mûre et ouverte", a-t-il estimé. Après cette première journée où les divergences ont été exposées au grand jour, le 2e sommet UE-Afrique a repris ses travaux ce matin à Lisbonne, où doit être adopté un nouveau "partenariat" censé régir les relations entre les deux continents.

Otages britanniques en Irak

Le Premier ministre britannique Gordon Brown appelle aujourd’hui à la "libération immédiate" des cinq otages britanniques enlevés en mai dernier en Irak, alors qu'un groupe rebelle a menacé mardi dans une vidéo de tuer l'un d'eux si la Grande-Bretagne ne se retirait pas du pays. "Prendre des otages est complètement injustifié, totalement inacceptable et, pour être clair, ils ne nous ferons pas changer notre politique d'une quelconque façon", a affirmé M. Brown. Le chef du gouvernement britannique a rappelé que l'action du Royaume-Uni en Irak était "passée de combat à surveillance" dans le sud de l'Irak, où se trouvent les troupes britanniques qui vont être réduites de moitié d'ici le printemps prochain. On vient d’apprendre qu’un haut responsable de la police irakienne, le général Qais el-Mamouri, chef de la police de la province de Babylone, vient d’être tué dans un attentat visant son convoi près de la ville d'Hilla.

Des Browne en Afghanistan

Le ministre britannique de la Défense Des Browne est arrivé en Afghanistan où il s'est entretenu avec son homologue de la situation dans le pays. Cette visite intervient alors que les troupes de l'Otan appuyées par l'armée afghane ont lancé samedi une opération sur le bourg de Musa Qala pour reprendre ce chef-lieu de district du sud de l'Afghanistan que les talibans contrôlent depuis dix mois.

Le Liban toujours sans président

Le ministre libanais des Affaires étrangères en exercice Tarek Mitri a déploré dans un entretien à l'AFP la persistance des interférences extérieures au Liban qui reste, a-t-il dit, un "champ de bataille" entre l'Occident d'une part, la Syrie et l'Iran de l'autre. Vendredi, l'élection d'un nouveau président de la République par le Parlement avait été reportée, pour la septième fois, à mardi, du fait des tractations difficiles entre la majorité soutenue par l'Occident et l'opposition proche de Damas et Téhéran, chaque camp accusant l'adversaire d'être au service de puissances étrangères.

L'UE et le casse-tête kosovar

L'Union européenne sera confrontée dès demain lundi au casse-tête du Kosovo et devra démontrer qu'elle est capable d'unité. Les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept se réunissent en effet le jour où expire l'échéance fixée pour un règlement négocié entre Serbes et Kosovars alors que la troïka europénne a constaté jeudi dernier l'échec des pourparlers. Condoleezza Rice : « Il existe une réalité incontournable, c’est que la troïka a travaillé très dur. Je pense que nous avons fait certains progrès, les deux parties sont en dialogue ouvert pour la première fois depuis très longtemps et ont même posé certains principes essentiels. Mais actuellement, ce processus touche à sa fin. » Par ailleurs, les Serbes de Bosnie votent aujourd’hui pour élire le président de la Republika Srpska, un scrutin avec pour message l'ambition de défendre l'autonomie de leur entité alors que l'Union européenne exige le renforcement de l'Etat central bosniaque. Les premiers résultats officiels sont attendus vers 23H00 temps universel.

Le reste de l'actualité du jour...

En Algérie, un islamiste armé a été condamné à mort hier par le tribunal criminel de Sidi Bel Abbès pour sa participation au massacre de 12 enseignants en septembre 1997 à Aïn Aden.

Les services vétérinaires polonais annoncent aujourd’hui l'abattage de 110.000 poulets dans la région de Zuromin dans le centre du pays après la découverte hier d'un troisième foyer de grippe aviaire dans cette région de Pologne. Le gouvernement turc prépare un projet de loi d'amnistie pour les rebelles kurdes du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. C’est ce qu’annonce le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan dans plusieurs journaux dominicaux turcs.