1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Le FC Metz se plaint du Tchad

L'affaire du sponsoring qui lie le Tchad au FC Metz refait surface. Les autorités tchadiennes seraient accusées de ne pas respecter leurs engagements. En 2016, le Tchad avait officialisé un contrat avec le club.

Écouter l'audio 02:02

Le point sur l'affaire entre le Tchad et le FC Metz

Selon les informations du journal tchadien Le Pays, le FC Metz, aurait envoyé une lettre aux autorités tchadiennes. Dans le courrier, le club de Ligue 1 aurait dénoncé le non-paiement des droits de sponsoring par le Tchad. Du côté de N'Djaména, on préfère éviter la question. Miarom Betel, ancien ministre des Sports, avait fait le déplacement l'an dernier à Metz pour officialiser le partenariat.

"Je n'ai pas de commentaires à faire là-dessus. Vous pouvez contacter Monsieur Lagnidé. Metz n'a pas signé de contrat avec le Tchad. C'est avec ce monsieur-là."

Christophe Enoch Lagnidé est le responsable de LC2 International Afnex. Son groupe médiatique s'était engagé à l'époque à faire la promotion du Tchad. Il estime que le Tchad n'a pas respecté sa part du contrat. Conséquence du non-paiement au FC Metz selon lui.

Transfert d'argent bloqué selon LC2

Joint au téléphone, M. Lagnidé affirme qu'il n'a rien payé au FC Metz et que tous les transferts d'argent seraient bloqués. En effet, la banque chargée du virement lui aurait demandé de présenter un justificatif. Ce justificatif, à l'en croire, serait le contrat qui le lie au Tchad. Sans ce papier, il ne pourrait pas honorer les engagements pris envers le club de foot.

Tschad Fußball Symbolbild (picture-alliance/dpa/S. Morrison)

Le collectif Sauvons notre football dénonce ce contrat alors que le Tchad est en pleine crise économique

Christophe Lagnidé a aussi souligné que la partie tchadienne n'est pas tenu de payer. Le contrat qu'il attend des autorités permettrait, en fait, à d'autres annonceurs d'amortir les frais. Le responsable de LC2 a aussi menacé de rompre son partenariat avec le Tchad, si le pays ne fournit pas ledit contrat à la banque.

Un contrat flou

Cette nouvelle polémique entretient toujours la confusion autour d'un accord décrié depuis sa signature en août 2016. Le contrat de sponsoring est estimé à près de 8 millions d'euros, alors que le pays traverse une crise économique grave. Seid Zebe est membre du collectif tchadien Sauvons notre football.

"Le contrat avec le FC Metz est flou, on a aucun détail et aucun contenu du contrat. On sait juste que le FC Metz a signé un contrat avec le Tchad et LC2. Mais nous ne connaissons pas le fond. Le ministre des sports avait dit que le Tchad ne paierait rien. Nous sommes donc surpris par cette crise. Nous ne sommes pas en mesure de prendre position, parce que dès le départ c'était flou."

Audios et vidéos sur le sujet