Le DAX veut découvrir son côté féminin | Vu d′Allemagne | DW | 18.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le DAX veut découvrir son côté féminin

Répondant à l'appel lancé par la ministre de la Famille, les 30 plus grandes entreprises allemandes se sont engagées lundi à respecter des quotas de femmes aux postes de direction. Cette mesure fait débat.

default

Chaque entreprise du DAX a fixé son propre calendrier de réforme, adapté à sa situation de départ

Quand les entreprises du DAX acceptent, sous la pression des politiques, de s'engager à placer plus de femmes à des postes de direction, ce n'est pas une mesure ambitieuse, c'est petit, observe la Ostsee-Zeitung. La ministre de la Famille estime que l'on doit faire en sorte de changer la culture entrepreneuriale en Allemagne, mais sans rien imposer par la loi. Sottises ! Selon le journal, le rôle de la politique, c'est justement de donner le cap à la société et de montrer le chemin en légiférant. Et de citer l'exemple de la Norvège qui a introduit avec succès un quota fixé à 40 % de femmes aux postes de direction des entreprises cotées en bourse.

Deutschland Frauenqoute Treffen Bundesregierung mit DAX-Unternehmen

La mesure voulue par la ministre de la Famille Kristina Schröder (en rouge) n'est pas du goût d'Ursula von der Leyen, chargée du portefeuille du Travail

Pour la Frankfurter Rundschau, il y a certes urgence à introduire un quota de femmes dans les firmes du DAX, mais ce quota ne concerne qu'un minuscule groupe de femmes. Cette mesure n'aidera pas la grande majorité d'entre elles.

La Süddeutsche Zeitung choisit d'aborder le sujet au travers d'une caricature, où l'on découvre quatre dirigeants, des hommes, en costume sombre et cravate. Le journal a simplement revêtu l'un d'eux d'une jupe rose vif, symbolisant le ravalement - sera-t-il de façade uniquement ? - que vont s'imposer les entreprises du DAX.

Symbolbild Frauenquote

L'entreprise Adidas prévoit par exemple d'atteindre 35% d'ici à fin 2015, contre 26% à l'heure actuelle

« Des quotas de femmes, non merci ! » titre Die Welt. Au cours des dernières décennies, les femmes ont accompli de nombreux progrès. Dans le système éducatif, elles sont dépassé les hommes. Et dans la vie professionnelle, elles sont parvenues à conquérir presque tous les bastions masculins. Certes, il y a encore trop peu de femmes dans les échelons supérieurs des entreprises. Mais ces dernières sont nombreuses à en avoir pris conscience et à avoir corrigé le tir.

Si les politiques pensent pouvoir accélérer cette évolution avec une loi, ils se trompent. Et pour Die Welt, ces responsables bien intentionnés retirent aux femmes la chance de prouver au monde qu'elles n'ont pas besoin de ce genre de mesures paternalistes. Pour elles, il est plus gratifiant de devoir leur succès à leur travail plutôt qu'à leur sexe.

Auteur : Sébastien Martineau
Edition : Mireille Dronne

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !