1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le décret anti- immigration de Donald Trump suscite protestations et critiques

Manifestations aux  Etats-Unis et critiques internationales après la décision du président Donald Trump de fermer les frontières aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

Après l'intervention d'une juge fédérale, plusieurs personnes arrêtées à leur arrivée aux Etats-Unis en dépit de visas valides ont été autorisées à entrer sur le territoire. Mais la constitutionnalité du décret n'a pas été tranchée et reste donc en vigueur. "Avec son décret contre l’entrée de musulmans aux Etats-Unis, le président a fait fi de tous les obstacles juridiques, constate le quotidien Tagesspiegel.

Ce n’est pas seulement son ordre ouvertement discriminatoire vis-à-vis de tous les musulmans, mais aussi son exécution immédiate qui choque, parce qu’il frappe même les personnes disposant de visas ou de "green cards", cartes de séjour valides !", souligne le quotidien berlinois.

"Les Etats-Unis ont été fondés par des immigrants !", rappelle la Rheinische Post. "'Nation d‘immigrants', tel est le titre d’un livre de John F. Kennedy.

Depuis la fondation du pays il y a plus de 240 ans, l’immigration a toujours marqué l’identité nationale des Etats-Unis. Chaque groupe a apporté sa contribution aux réalisations intellectuelles, scientifiques et culturelles du pays. La campagne de Donald Trump contre une sélection d’Etats menace cette vision universelle", avertit le quotidien de Düsseldorf.

"Après seulement une semaine à la Maison Blanche, tout semble indiquer que Donald Trump n’est pas en mesure d’être président ! " résume la  Süddeutsche Zeitung.

Dans son entreprise, il pouvait dire : achetez cet immeuble, et son ordre était exécuté. A la Maison Blanche, il signe des décrets à un moment où de grandes parties de son administration n’ont pas encore commencé à travailler, des décrets qui poussent le pays dans le chaos !", constate le quotidien de Munich. 

 

Autre thème : la candidature Martin Schulz à la Chancellerie    

 

L’ex-président du Parlement européen et nouveau chef de file du SPD, est le candidat déclaré du parti social-démocrate allemand lors des législatives de septembre prochain.

"Martin Schulz est acclamé comme un messie", remarque la Neue Osnabrücker Zeitung. "Sa détermination absolue à vouloir accéder au pouvoir est contagieuse, même pour les râleurs et indécis au sein du parti. Le SPD n’était plus en mesure de contrer les attaques permanentes auquel le parti était soumis.

C’est pourquoi Martin Schulz est accueilli en sauveur. Ce provincial a quitté l’école prématurement, il n’a pas fréquenté d‘université. Il a longtemps travaillé dans les institutions européennes. Mais jamais à Berlin et il n’a jamais fait partie du gouvernement. C’est exactement ce qui fait la force de ce social-démocrate", croit savoir l’éditorialiste. "Car il dispose ainsi de la liberté de mouvement nécessaire pour démonter aussi bien la chancelière que l’establishment berlinois"…
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !