1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le début de la fin des énergies fossiles

Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Barack Obama, à la tête des deux premiers pays pollueurs de la planète, ont promis de travailler ensemble pour mettre en oeuvre le nouvel accord sur le climat .

L'un des thèmes commentés par les journaux allemands est toujours la COP 21. La presse salue largement l'accord adopté à l'issue de 13 jours de négociations à Paris par les délégués des 195 pays participants à la conférence de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Frankreich Cop21 Klimagipfel in Paris Klimaabkommen beschlossen

Les délégués applaudissent à l'annonce de l'adoption de l'accord "historique" négocié au Bourget, près de Paris

Le texte fixe pour objectif de contenir la hausse de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré- industriels et de s'efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C. Vers la fin, la Conférence est devenue efficace, rapide et même enthousiasmante, relève la taz, die tageszeitung , autant d'adjectifs qu'on n'associait pas jusque là aux conférences sur le climat. Paris a changé l'atmosphère. Le monde politique et économique s'oriente sur des attentes : est- ce le début de la fin des énergies fossiles ? (Vraisemblablement).Y-a-t-il une nouvelle répartition des tâches dans la protection du climat de la planète ? (Oui). Le monde est-il sauvé ? (Non). Mais après la COP 21, la protection du climat n'est définitvement plus un sujet secondaire. Le tournant énergétique global vers une économie sobre en charbon, en pétrole et en gaz peut devenir une histoire à succès, parce que politiciens et investisseurs y croient, conclut la taz."


Paris COP21 Klimakonferenz Journalisten

Des journalistes et des activistes du monde entier étaient présents au Bourget

"Avec l'accord de Paris, un signal fort a été donné aux investisseurs de la planète –même à ceux qui faisaient la sourde oreille jusqu'ici : leur profit n'augmentera plus, s'ils investissent leur argent dans le charbon, le pétrole ou le gaz", souligne aussi Der Tagesspiegel. Pour l'Allemagne et même pour la Pologne, cela signifie : Adieu , Charbon ! se félicite le quotidien berlinois. Ces pays doivent rapidement mettre en place un plan de restructuration pour que les employés des centrales à charbon et les mineurs ne soient pas les perdants."


D'autres sont plus pathétiques, tel le quotidien Mannheimer Morgen : "A Paris, il s'est agi de bien plus que de rédiger des papiers en vue d'un accord, c'est de l'avenir même de l'Humanité que l'on a décidé ! "

Le quotidien Neue Ruhr Zeitung n'est pas sûr que l'objectif de contenir la hausse de la température moyenne de la planète soit vraiment atteint : "Quand il sera un vieillard en l'an 2100, l'enfant d'aujourd'hui pourra constater si la température de la planète n'a vraiment pas augmenté de plus de 2 degrés !"

Autre thème : L'échec du FN au second tour des régionales

La défaite du Front National dans les treize régions de France lors du second tour des élections régionales est saluée par l'ensemble de la presse allemande.

Frankreich Zweite Runde der Regionalwahlen 2015

La participation a été plus forte lors du second tour, il y a eu une mobilisation contre le FN

"La gifle infligée aux populistes de droite ne doit pas être interprétée comme un blanc-seing pour les partis qui l'ont emporté, souligne la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Cela vaut aussi bien pour le parti des Républicains mené par l'ex-président Nicolas Sakozy que pour les socialistes de François Hollande au pouvoir, souligne la FAZ, qui salue en une la "lourde défaite pour le FN". Le profond mécontentement qui a poussé six millions d'électeurs à voter pour le parti de Marine Le Pen n'a pas disparu d'un seul coup ! souligne le journal de Francfort.

Frankreich Zweite Runde der Regionalwahlen 2015 Marine Le Pen

Dans la région Nord, Marine Le Pen, la présidente du Front National a perdu (avec 42,8% des voix) face au candidat des Républicains Xavier Bertrand ( 57,2%)

Le Front National est aujourd'hui profondément ancré dans tout le pays. Il est donc encore trop tôt pour donner le signe de fin d'alerte !" conclut la FAZ.

Le quotidien de Berlin Tagesspiegel alerte sur la progression du Front National malgré sa défaite dans les 13 régions, et titre sur une Marine Le Pen "en embuscade" pour les prochaines échéances électorales.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !