1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Club de l’Auditeur

Le cinéma au service de la paix au Niger

Des formateurs sont initiés au cinéma mobile pour sensibiliser les jeunes et favoriser la communication en faveur de la paix dans tout le pays.

La frontière entre le Niger et la Libye, lieu de passage pour les migrants et toutes sortes de marchandises...

La frontière entre le Niger et la Libye, lieu de passage pour les migrants et toutes sortes de marchandises...

Eddine, auditeur d'Agadez est enseignant, entre autres. Comme de nombreux autres responsables de l'encadrement des jeunes au Niger, il a suivi une formation aux techniques de cinéma mobile.

L'objectif : encourager les débats entre les habitants des localités après la projection des films de sensibilisation pour apprendre à communiquer et éviter les dérives de la violence, dans un pays aux frontières poreuses, où les jeunes, surtout, sont vulnérables face à la pauvreté et au manque d'emplois. Le danger d'être embrigadé par des groupes terroristes est bien présent, témoigne Eddine.

Le documentaire pour montrer les réalités sociales

Écouter l'audio 26:54

Écoutez le Club consacré au cinéma

Michel K. Zongo (photo) est réalisateur burkinabé. Dans "La sirène de Faso Fani", il dénonce la fermeture de la célèbre manufacture de cotonnade de Koudougouqui faisait la fierté de la troisième ville du Burkina Faso.

Des milliers de personnes ont plongé dans la pauvreté à cause de la politique économique mondiale aveugle des réalités locales.

C'est ce que veut montrer le cinéaste qui déplore par ailleurs l'absence de marché du cinéma en Afrique. Il a présenté son projet dans le cadre des Cinémas du monde, au Festival du Film de Cannes, en mai dernier.

Audios et vidéos sur le sujet