1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le chef de la MINUSCA défend ses soldats

En RCA, une partie de l'opinion continue de réclamer le départ de la MNUSCA. La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique est accusée d'être passive et complaisante.

Écouter l'audio 15:38

"La réponse à l’instabilité en RCA ne sera pas que militaire". (Parfait Onanga-Anyanga)

En effet, certains Centrafricains semblent être fatigués par ce qu’ils qualifient d’immobilisme des Casques bleus de la Minusca. Lesquels, depuis leur déploiement effectif le 15 septembre 2014, ont eu du mal à remplir la mission qui leur est dévolue. En plus de la vacuité de son mandat, la force onusienne est  impliquée dans plusieurs scandales d’abus sexuels contre des civils, notamment des enfants. Pire, elle est accusée par certains acteurs politiques de complaisance envers des groupes armés, tels l’ex- Seleka.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter la réaction de Parfait Onanga-Anyanga, le représentant spécial du Secrétaire général de l'Onu en Centrafrique et chef de la Minusca.  

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !