1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

DW TRANSTEL

Le chef d’œuvre

Le concerto pour violoncelle en si mineur, opus 104, compte parmi les œuvres les plus connues d'Antonín Dvořak et du répertoire pour violoncelle.

default

Antonín Dvorák – Concerto pour violonc elle et orchestre en si mineur.
Julian Steckel fait incontestablement partie des violoncellistes les plus demandes et les plus polyvalents de sa generation. Laureat de nombreux concours musicaux nationaux et internationaux, ce musicien allemand est un invite tres apprecie dans les salles de concerts et les festivals de musique.

Des le debut de sa carriere, il a collabore avec d’excellents orchestres et des chefs reputes. Ne en 1982, Julian Steckel a commence a jouer du violoncelle a l’age de cinq ans deja. Ses etudes de musique l’ont conduit dans les plus grandes Ecoles superieures de musique d’Allemagne et d’Autriche, dont celles de Berlin et de Vienne.

Son premier enregistrement d’envergure a ete l’ensemble des oeuvres pour violoncelle et piano de Felix Mendelssohn-Bartholdy. Accompagne par l’Orchestre Symphonique du Bayerische Rundfunk, l’Office de radiodiffusion de Baviere, place sous la baguette de Christoph Poppen, il a enthousiasme le public allemand avec le concerto pour violoncelle et piano en si mineur, opus 104, d’Antonin Dvorak.

Ce concerto n’est pas seulement l’une des oeuvres les plus connues du compositeur tcheque, elle compte aussi parmi les morceaux les plus importants et les plus celebres du repertoire pour violoncelle. Dvorak l’a composee en 1894/95 aux Etats-Unis. Son inspiration est nee des chutes du Niagara.

A l’origine, Antonin Dvorak voulait composer une symphonie en si mineur. C’est ce que demontre certaines esquisses et notes du compositeur qui ont ete conservees. Plus tard, il a choisi la forme du concerto et cette oeuvre connut sa premiere a Londres en 1896, sous la direction de son auteur. Antonin Dvorak a recu le plus haut compliment adresse a ce concerto de la part de son ami et mentor Johannes Brahms. A la lecture de la partition, le compositeur allemand se serait ecrie : ≪ Mais pourquoi ai-je ignore que l’on pouvait ecrire un concerto pour violoncelle comme celui-ci ? ≫