1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

NRS-Import

Le Cameroun prend la tête du groupe A

Mené 1-0, le Cameroun est parvenu à renverser la vapeur face à la Guinée-Bissau pour finalement s'imposer 2-1. Les Lions Indomptables sont en tête avec quatre points, devant le Gabon et le Burkina Faso.

A Libreville, les Lions Indomptables ont souffert face à la Guinée-Bissau, mais ont fini par s'en sortir. Ce sont les Djurtus qui ont ouvert le score à la 13ème minute, grâce à un superbe enchaînement signé Piqueti. Parti du milieu du terrain, l'attaquant bissau-guinéen a enchaîné coup du sombrero, course, crochet et frappe dans la lucarne de Fabrice Ondoa.

Les Lions s'avèrent être indomptables

La Guinée-Bissau qui aurait pu faire le break, mais Frédéric Mendy a vu son lob dégagé sur la ligne par Michael NGadeu. Par la suite, les Lions Indomptables ont décidé de prendre les choses en main : Sébastien Siani égalise à l'heure de jeu, avant que Michael NGadeu ne donne l'avantage aux siens à dix minutes du terme. Un avantage définitif: le Cameroun s'impose 2-1 et compte désormais quatre points, soit deux de plus que le Gabon et le Burkina Faso. On écoute la réaction du milieu camerounais Georges Mandjeck à l'issue de la rencontre :

"Oui, on est sur la bonne voie; le seul regret qu'on a, c'est la première mi-temps. On n'était pas dedans. On a joué contre une équipe qui avait plus envie que nous, qui avait plus d'impact, qui avait envie de faire des efforts ensemble. Donc on s'est dit les choses à la mi-temps et on a pu renverser la situation en deuxième mi-temps. Le prochain match, conte le Gabon, ce sera un match décisif contre le pays organisateur, c'est une équipe qu'on connaît très bien. On a juste à coeur d'aborder ce match avec toute la concentration possible, de commencer ce match comme on a commencé la deuxième période, et on va tout faire pour finir premiers de notre groupe".

Le Cameroun n'a besoin que d'un match nul pour aller en quarts de finale, contrairement au Gabon, son prochain adversaire, qui a encore laissé filer des points. Quelques jours après avoir fait 1-1 contre la Guinée-Bissau, les Panthères voulaient vraiment corriger le tir face au Burkina Faso. Sauf que les choses ont mal commencé, avec ce but de Préjuce Nakoulma à la 23ème minute pour les Etalons, au terme d'une superbe contre-attaque.

Aubameyang le sauveur

Comme à son habitude, le Gabon s'en est remis à son capitaine, Pierre-Emerick Aubameyang. Le numéro 9 des Panthères qui avait touché la barre quelques minutes auparavant. Suite à une faute du gardien Kouakou Hervé Koffi, l'attaquant du Borussia Dortmund s'est fait justice lui-même sur pénalty, à la 37ème minute. Par la suite, le jeu s'est équilibré, et en fin de match, les Panthères ont eu quelques occasions de prendre l'avantage. Mais ni Denis Bouanga (sur une remise d'Aubameyang) ni Serge Angoué (sur un centre de Denis Bouanga) ne sont parvenus à faire la décision. Score final 1 but partout. Deuxième match nul pour le Gabon, qui devra absolument élever son niveau de jeu face au Cameroun pour espérer atteindre les quarts de finale. Quant au Burkina Faso, il peut voir la Guinée-Bissau venir. Des rencontres qui auront lieu dimanche prochain.