1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Burundi se retire de la CPI

Le parlement burundais a voté a une écrasante majorité en faveur du retrait de la Cour pénale internationale, malgré les inquiétudes soulevées par certains députés. C'est une première dans l'histoire de la juridiction.

Écouter l'audio 02:16

"Cela pourrait aussi inciter les criminels à se réfugier au Burundi, à l’abri de la CPI" (NDIKUMANA Pierre-Célestin)

Dès la promulgation de la loi par le président Pierre Nkurunziza, dans les prochains jours, le processus de retrait sera déclenché - toutefois, il ne prendra effet qu'un an après notification à la Cour, selon les dispositions des Statuts de Rome, le traité fondateur de la CPI.

La loi a été votée cet après-midi, par la chambre basse du parlement burundais. Durant une séance plénière de trois heures et demi, le projet de loi portant sur le retrait du Burundi de la CPI a été au centre des échanges et débats entre les élus du peuple. Malgré les inquiétudes soulevées par certains députés, le projet a été adopté. Une satisfaction pour la majorité de la mouvance présidentielle, tandis que d’autres députés minoritaires qualifient cette décision d’erreur politique - notre correspondant Antéditeste Niragira était sur place, écoutez son reportage en cliquant sur l'image ci-dessus.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !