1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Le Burkina Faso saisit le Tribunal Arbitral du Sport

La rencontre Afrique du Sud-Sénégal, comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2018, va être rejouée. Ainsi en a décidé la Fifa. Le Burkina Faso ne compte pas en rester là.

Rappel des faits : le 12 novembre 2016, le Sénégal s'est incliné 2-1 en Afrique du Sud, notamment à cause d'un pénalty plus que litigieux accordé aux Bafana Bafana. Le Sénégal a décidé de porter l'affaire devant la Fifa, et a obtenu gain de cause : le match va être rejoué, et l'arbitre de cette rencontre, le Ghanéen Joseph Lamptey, a été suspendu à vie pour "manipulation de match".

Le Sénégal peut doubler ses adversaires

Les Lions de la Téranga ont donc une nouvelle chance pour tenter de l'emporter face aux Bafana Bafana : en effet, la Fifa a décidé la semaine dernière que cette rencontre serait rejouée. Et même si l'Afrique du Sud avait d'abord déclaré qu'elle refusait, elle a finalement accepté de jouer cette rencontre.

Ce qui fait (potentiellement) les affaires du Sénégal, mais pas forcément celles de ses adversaires dans la poule D. Pour l'instant, le Sénégal est troisième avec 5 points, et compte un match de moins que le Cap Vert et le Burkina Faso, qui eux ont six points. En cas de victoire face à l'Afrique du Sud (qui est déjà éliminée), les Lions de la Téranga auraient huit points et prendraient une avance considérable sur leurs adversaires, le tout à deux journées de la fin des qualifications.

Des principes foulés du pied

C'est pourquoi le Burkina Faso a décidé de saisir le Tribunal Arbitral du Sport. "Dans sa déclaration d'appel adressée au Tribunal Arbitral du Sport, la Fédération Burkinabè de Football continue de marquer son opposition à une décision entachée d'abus de pouvoir et sans aucun rapport avec les textes de l'instance internationale du football", pouvait-on lire dans un communiqué, qui accuse également la Fifa de "fouler du pied ses propres principes" à la faveur de son propre calendrier. Du côté des joueurs, on ne comprend pas pourquoi une telle décision a mis autant de temps à se faire."Pourquoi prendre cette décision après les deux matchs face au Sénégal ?", s'est indigné Bertrand Traoré au micro de Tout Foot Espace TV Guinée. Une double confrontation qui s'est soldée par deux matchs nuls (0-0 et 2-2). Une affaire dont on n'a pas fini d'entendre parler...