1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Burkina face au dilemme de la sécurité aux frontières

Face aux menaces terroristes, le Burkina a décidé d’interdire la circulation nocturne de tout véhicule sur la bande frontalière avec le Mali. La mesure est diversement appréciée.

Écouter l'audio 02:11

"Les frontières sont poreuses, c'est difficile de tout contrôler..." (Ibrahim Maiga)

Le Burkina n’est pas le premier pays de la région à prendre de telles mesures pour faire face aux attaques jihadistes. Désormais, la circulation des véhicules, des motos ou encore des tricycles et même des vélos est formellement interdite tous les jours entre 17h et 6h du matin heure locale dans la bande frontalière avec le Mali. Mais tout comme dans le passé dans les autres pays, cette mesure ne convainc pas Ibrahim Maiga, spécialiste du Sahel à l’Institut d’études de sécurité à Dakar. 

Pour plus de détails, cliquez sur l'image pour écouter l'audio. 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !