1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

Le Bundestag ou la démocratie représentative

Le 22 septembre, les Allemands sont appelés à renouveler l'assemblée du Bundestag. Les députés élus devront désigner le prochain chancelier. Le point sur le système électoral et le(s) rôle(s) des députés du Bundestag.

Antía Martinez Amor vient d'obtenir la nationalité allemande. Elle votera pour la première fois en Allemagne

Antía Martinez Amor vient d'obtenir la nationalité allemande. Elle votera pour la première fois en Allemagne

L'élection des députés du Bundestag est la plus importante du système politique allemand. Chaque mercredi, nous vous proposons, durant les quatre semaines qui précèdent le scrutin, de revenir sur un aspect de ces élections. Aujourd'hui : le système électoral et le rôle du Bundestag par mots-clefs.

La démocratie représentative

L'article 20 de la Loi fondamentale stipule que « tout pouvoir d'Etat émane du peuple ». Les électeurs élisent les députés et leur transfèrent ainsi le pouvoir de prendre des décisions en leur nom. La Loi fondamentale exige que les élections soient libres, équitables et qu'elles aient lieu au suffrage universel direct, à bulletin secret.

Qui a le droit de voter ?

Tout citoyen allemand âgé d'au moins 18 ans, qui réside en Allemagne depuis au moins trois mois le jour du scrutin et qui est inscrit sur les listes électorales.

Qui peut se présenter ?

Tout citoyen allemand ayant la majorité, soit 18 ans et plus.

Chaque électeur dispose de deux voix

Avec la première, il choisit le candidat de sa circonscription. Avec la seconde, il vote pour la liste d'un parti.

La répartition des sièges

Il y a 598 sièges à pourvoir. En Allemagne, il existe 299 circonscriptions avec chacune à peu près le même nombre d'habitants. Chaque circonscription envoie un député au Bundestag élu par les « premières voix ». Ensuite, les partis se partagent l'autre moitié des sièges, proportionnellement aux scores de leurs listes. Des ajustements sont possibles grâce à un calcul qui détermine les « mandats supplémentaires ». Le nombre total de députés change donc d'une législature à l'autre.

La clause des 5%

Un parti doit obtenir au moins 5% des suffrages exprimés ou trois mandats directs pour entrer au parlement. Cette disposition évite la multiplication des groupes parlementaires. Elle est censée garantir une plus grande stabilité institutionnelle.

Le rôle du Bundestag

Les députés sont chargés d'élire le chancelier dans les rangs du groupe parlementaire le plus puissant, et ensuite de soutenir sa politique et celle de son gouvernement. Ils contrôlent aussi l'action du gouvernement. En cas de désaccord avec la politique du chancelier et de ses ministres, les députés peuvent leur retirer leur confiance et provoquer le départ du chancelier, et ainsi amener à des élections anticipées.

Un autre rôle des députés du Bundestag, c'est de légiférer. A peu près la moitié des textes de loi, ceux qui ont des répercussions sur la politique régionale des Länder, doivent aussi être validés par l'autre chambre du parlement, le Bundesrat… mais c'est une autre histoire.

Ci-dessous, retrouvez la version audio de cette rubrique :

Écouter l'audio 02:16

Le système électoral allemand

Audios et vidéos sur le sujet