Le bilan de santé de la PAC | Europe | DW | 21.05.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Le bilan de santé de la PAC

La Commission présente cette semaine un bilan de la réforme de la PAC. Les mesures proposées doivent permettre à l'Europe de faire face à la hausse des prix dans le secteur agricole

default

La Commission propose, entre autres, de supprimer les aides qui restent encore couplées à la production et de lever progressivement les quotas laitiers. Par ailleurs, l'accent est toujours mis sur le développement rural et une agriculture plus respectueuse de l'environnement.

Comme par exemple en Allemagne, dans le Spreewald, une région au cœur du Brandebourg, connue pour ses cultures maraîchères, notamment la cultures des fameux cornichons du Spreewald.

Une autre mesure concerne elle le plafonnement des subventions accordées aux grandes exploitations. Mais cette idée, à peine lancée, a soulevé l’opposition de la France et l’Allemagne qui sont les deux principaux bénéficiaires en Europe des quelques 50 milliards d’euros de subventions distribuées chaque année au titre de la PAC – soit tout de même 45% du budget de l’Union européenne.

C’est pourquoi des pays comme l’ Angleterre aimeraient faire subir à la PAC une cure d’amaigrissement au motif que celle-ci coûte trop cher. Trop cher sauf pour ce qui concerne justement ces aides aux grandes exploitations. Alors, pourquoi cela ? Peut-être pour protéger les intérêts de la reine d’Angleterre : la famille royale, qui possède de vastes propriétés dans le nord du pays, touche en effet de larges subventions de l’Union européenne.