1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Le Bayern encore et toujours

La Bundesliga reprend ce week-end avec notamment un choc entre Munich et Wolfsburg. Si les Bavarois apparaissent comme les favoris de nouveau cette saison, ils devront se méfier de Schalke 04 et Leverkusen.

L'équipe du Bayern le 7 août dernier après leur victoire dans la Super Cup

L'équipe du Bayern le 7 août dernier après leur victoire dans la Super Cup

La nouvelle saison démarre comme elle s'est terminée : par une victoire du Bayern. Le club munichois s'est en effet imposé il y a deux semaines dans la Super Cup face à Schalke 04, engrangeant du même coup son premier titre avant le début officiel de la saison. Cette victoire illustre la domination du Bayern en Allemagne, une évidence qu'il est d'usage de répéter chaque année. Mais cette fois, il est difficile de dire comment les concurrents pourront mettre en danger l'équipe entraînée par Louis van Gaal. Une équipe où évoluent les principaux joueurs de la Mannschaft, 3e en Afrique du Sud : Bastian Schweinsteiger, Philippe Lahm, Miroslave Klose, Thomas Müller ou encore Holger Badstuber..

La forme de Franck Ribéry reste point d'interrogation pour son club

La forme de Franck Ribéry reste point d'interrogation pour son club

Seule ombre au tableau : la blessure de l'international néerlandais Arjen Robben qui devrait être absent des stades au moins jusqu'au mois d'octobre. Enfin, la forme physique - et surtout psychologique - de Franck Ribéry reste le grand point d'interrogation et même si Louis van Gaal affirme que le Français va très bien, on peut prévoir que Ribéry aura besoin d'un peu de temps pour digérer une Coupe du monde catastrophique et les ennuis qu'il a avec la justice française.

Felix Magath, l'entraîneur de Schalke 04, est considéré comme le plus dur en Bundesliga

Felix Magath, l'entraîneur de Schalke 04, est considéré comme le plus "dur" en Bundesliga

Raul dans la Ruhr

Comme souvent, le championnat allemand ne s'est pas fait remarquer cette année par des transferts spectaculaires. Pour la simple raison que le Bayern, positionné dans une logique de consolidation, n'a réalisé quasiment aucun achat, préférant s'attacher pour longtemps le service de joueurs essentiels comme Thomas Müller qui a prolongé son contrat jusqu'en 2015.

La logique est toute autre pour ce qui concerne son principal concurrent : Schalke 04, le club de Gelsenkirchen dans la Ruhr. L'entraîneur Felix Magath a beau faire profil bas en déclarant qu'il se donne « trois ans pour remporter le titre », il sait bien que les fans de Schalke sont impatients de retrouver ce titre de champion qu'ils attendent depuis 1958. La direction du club a donc donné les moyens financiers à Felix Magath pour construire une équipe plus solide face au Bayern. Première illustration : l'achat de l'Espagnol Raul qui, à 33 ans, est en train de devenir une nouvelle idole à Gelsenkirchen. Par ailleurs, en défense, Schalke s'est offert les services de Christoph Metzelder et l'international espagnol Sergio Escudero.

Raul et Ballack sont les deux grands transferts cette saison en Bundesliga

Raul et Ballack sont les deux grands transferts cette saison en Bundesliga

L'autre transfert spectaculaire cette saison en Bundesliga est bien entendu le retour de Michael Ballack à Leverkusen, le club où il a évolué entre 1999 et 2002 - avec notamment une finale de la Ligue des champions perdue en 2002 face au Real Madrid. Michael Ballack a d'ailleurs inscrit un but dès son premier match officiel sous le maillot du Bayer Leverkusen, jeudi, à l'occasion des barrages aller de l'Europa League remportés 3 à 0 devant les Ukrainiens de Simferopol.

Mezut Özil a signé pour six saisons au Real Madrid avec un salaire net annuel de 5 millions d'euros

Mezut Özil a signé pour six saisons au Real Madrid avec un salaire net annuel de 5 millions d'euros

Soleil de Madrid

Néanmoins, le retour de l'international allemand dans son pays ne se déroule pas dans les meilleures conditions. En grande partie à cause de la polémique sur le brassard de capitaine de la Mannschaft, accordé à Philipe Lahm durant la Coupe du monde. Un brassard que ce dernier souhaiterait conserver. Une polémique qui illustre les questions qui se posent sur le rôle de Ballack au sein de l'équipe d'Allemagne alors que celle-ci a prouvé en Afrique du sud qu'elle jouait très bien sans lui.

Enfin, la Bundesliga se fait plus remarquer cette saison pour ses départs que ses arrivées. Jerome Boateng a quitté Hambourg pour Manchesetr City, Samir Khedira, l'ancien joueur de Stuttgart, a été recruté par le Real Madrid et surtout, Mezut Özil, la grande révélation du Mondial, a fait ses adieux au Werder Brême pour rejoindre lui aussi le soleil de Madrid. Trois départs qui ont la particularité de concerner la nouvelle génération de joueurs qui s'est illustrée durant la Coupe du monde. Trois départs qui pourraient aussi faire mentir le vieil adage selon lequel les bons joueurs allemands jouent tout simplement... en Allemagne - et le plus souvent au Bayern. Une particularité de la Bundesliga qui est peut-être en train de disparaître.

Auteur : Jean-Michel Bos

Editions : Carine Debrabandère