1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'autoritaire narcissique, tendance à la mode

La Turquie suscite encore de nombreux commentaires dans la presse allemande, notamment après la purge dans le secteur de l’éducation. L'investiture de Donald Trump aux États-Unis fait également la une.

Officiellement, l'interdiction pour les universitaires de sortir du territoire turc est une condition pour « nettoyer » les universités des partisans indésirables du prédicateur Gülen, affirme le quotidien Volkstimme. En réalité, il s'agit de démanteler tout nid d'opposition potentielle. Cet édit se situe dans la même ligne que la série de renvois, suspensions et arrestations de dizaines de milliers de juristes, militaires et fonctionnaires administratifs. Un véritable climat de peur règne en Turquie : la peur de perdre son existence matérielle, voire celle de perdre la vie.

La Turquie a décrété l'état d'urgence mais promet de respecter la démocratie

La Turquie a décrété l'état d'urgence mais promet de respecter la démocratie

Pour la Nordwest-Zeitung, s'attaquer aux élites intellectuelles du pays en les intimidant, en les marginalisant ou même en détruisant tout ce qui constitue leur vie de citoyen fait partie des sagesses ancestrales de tout despote pour faire taire, au moins temporairement, l'esprit de contestation.

Le président Erdogan est en train de supprimer tous les piliers de l'État de droit, commente la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Si l'on pouvait considérer le renvoi de policiers et soldats comme évident pour l'exécutif, la persécution systématique des juges qui lui sont défavorables montre que le président turc n'attache aucune importance à la séparation des pouvoirs. Et la suspension de milliers de fonctionnaires du ministère de l'Éducation, associée au licenciement de plus de 1.500 recteurs et doyens d'universités confirme que le tout-puissant Erdogan se soucie comme d'une guigne de la liberté de la science. D'habitude, souligne la FAZ, les dictateurs imposent étape par étape leur style totalitaire.

Un programme résumé en cinq lettres : TRUMP

Les journaux allemands commentent par ailleurs l'investiture de Donald Trump comme candidat du parti républicain à la présidentielle américaine... et réussissent même à faire des parallèles avec le président turc.

Donald Trump n'a aucun programme politique selon la presse allemande

Donald Trump "n'a aucun programme politique" selon la presse allemande

C'est la Süddeutsche Zeitung qui ose la comparaison. Selon le journal, Donald Trump est un « autoritaire narcissique », du même type que Vladimir Poutine en Russie et, donc, Recep Tayyip Erdogan en Turquie. Ce type de personnes régit selon le principe du « je veux- tu dois »… et connaît une renaissance au XXIème siècle, avec une tendance au nationalisme qui vient s'ajouter à ce trait de caractère, constate le quotidien. Donald Trump n'est pas un homme qui veut devenir président par conviction politique, mais par conviction de lui-même. Son programme tient en cinq lettres : TRUMP.

Le Reutlinger General-Anzeiger confime : les opinions de l'aspirant-président sont tricotées plus simplement que le scénario d'un western. Quand Trump tire sur les Mexicains, les homosexuels et les musulmans, il fait comme s'il était le porte-voix des défavorisés, disant tout haut ce que ceux-ci pensent tout bas. En réalité, il encourage la division de la société.

Les Nürnberger Nachrichten soulignent la responsabilité des médias américains qui, au lieu de critiquer Donald Trump, sont devenus son haut-parleur. Mais il y a espoir que cela change. Ces derniers temps, de nombreux reportages ont montré comment l'homme d'affaire milliardaire avait promis monts et merveilles à des entreprises avant de les mener à la faillite en omettant de payer ses factures. La campagne permanente aux États-Unis va donner aux électeurs la possibilité de découvrir le candidat tel qu'il est vraiment, c'est à dire un acteur de cet establishment égoïste que soi-disant il méprise.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !