1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Laurent Gbagbo à La Haye

L'ancien président ivoirien attend l'audience de confirmation des charges qui pèsent contre lui, prévue le 18 juin. La CPI le soupçonne d'être co-auteur indirect de crimes contre l'humanité commis par ses forces.

epa03025143 Former Ivorian president Laurent Gbagbo appears before the International Criminal Court (ICC) for the first time for his role in the deadly aftermath of presidential polls in November 2010, in the Hague, the Netherlands, 05 December 2011. Gbagbo is accused of of crimes against humanity, including murder and rape, in the aftermath of Ivory Coast's disputed presidential elections in November 2010. Around 3,000 were killed following Gbagbo's refusal to accept defeat in the election polls. EPA/PETER DE JONG / POOL

Elfenbeinküste Laurent Gbagbo

Ecoutez ci-dessous, le juriste ivoirien Adom Blaise Kouassi, spécialiste du droit pénal international, précédemment chercheur à l'institut Max-Planck de Fribourg en Allemagne. Au micro de Kossivi Tiassou, il explique pourquoi Laurent Gbagbo ne pourra pas être libéré le 18 juin prochain.

Edition : Sandrine Blanchard

Écouter l'audio 02:04

" Je pense que Laurent Gbagbo ne pourra pas être libéré le 18 juin prochain " (Analyse du juriste ivoirien, Adom Blaise Kouassi)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !